• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Boxe: Carole-Anne Mercier se battra pour le bronze 

Boxe: Carole-Anne Mercier se battra pour le bronze

Carole-Anne Mercier et son entraîneur Jean Gauthier.... (Archives La Tribune)

Agrandir

Carole-Anne Mercier et son entraîneur Jean Gauthier.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Malgré un plan de match parfait et une préparation impeccable, Carole-Anne Mercier n'a pu remporter son premier combat lors des Championnats canadiens élites de boxe, qui se déroulent cette semaine à Mississauga, en Ontario.

La Sherbrookoise affrontait au départ Sara Haghighat-Joo, de la Colombie-Britannique, une boxeuse qui compte plus d'une trentaine de combats chez les amateurs. Une boxeuse qui a une feuille de route bien garnie avec des victoires contre la championne canadienne chez les 54 kg (Vicky Pelletier) l'été dernier et même une victoire contre la championne en titre chez les 57 kg, un peu plus tôt cette année.

« Dès le premier round, je me suis mise à avoir peur, peur de quoi, je ne sais pas, probablement de perdre. »

Haghighat-Joo l'a emporté par décision unanime.

« Jean Gauthier (son entraîneur au Club de boxe de Sherbrooke) avait pris soin de regarder et analyser un vidéo d'elle pour bien me conseiller, même à distance. Donc le plan de match était bien établi et je savais quoi faire. »

« Toutefois je crois que le stress a eu raison de moi. Dès le premier round, je me suis mise à avoir peur, peur de quoi, je ne sas pas, probablement de perdre. Je n'ai pas boxé au meilleur de moi-même. »

« Je n'étais pas assez mobile et je cherchais à envoyer des gros coups, des coups puissants. J'ai une très bonne force de frappe pour ma division de poids, c'est vrai, mais j'ai appris à travailler beaucoup plus technique ces derniers temps. Je suis une boxeuse agressive mais je ne vise pas nécessairement les gros coups puissants. »

Mercier a profité de la journée d'hier pour rechercher les batteries puisque tout n'est pas perdu pour elle; un combat pour la médaille de bronze l'attend aujourd'hui.

Rappelons que Carole-Anne Merci est la première boxeuse du Club de boxe de Sherbrooke a participé aux Championnats canadiens élites de boxe depuis Élaine Larivière, en 2001.

L'identité de son adversaire reste à déterminer.

« Je suis déçue de ma performance, non pas d'avoir perdu mon combat; donc l'objectif pour ce vendredi (aujourd'hui) est seulement de boxer comme je suis capable de le faire, qu'il s'agisse d'une victoire ou d'une défaite. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer