Les yeux sur la finale provinciale

Marie-Ève Jacques... (Archives La Tribune)

Agrandir

Marie-Ève Jacques

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) L'équipe féminine de soccer du Vert & Or affrontera les Carabins de l'Université de Montréal en demi-finale provinciale vendredi. Le défi sera de taille pour les joueuses sherbrookoises qui n'ont pas réussi à battre la formation montréalaise cette saison.

Les deux affrontements entre Montréal et Sherbrooke se sont soldés par une victoire de l'UdeM et un match nul. « Les filles de Montréal sont dures à battre, surtout à la maison. C'est une équipe avec une très bonne défensive. C'est également une équipe surprenante qui n'accorde pas beaucoup de buts et qui est capable d'en marquer », admet Louis Provencher, entraîneur de l'équipe de soccer féminine.

L'équipe du Vert & Or a bouclé sa saison avec une fiche de 10 gains, 3 revers et 1 match nul. Elle s'est glissée au troisième échelon du classement universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ). Montréal a pour sa part terminé sa saison au 2e rang du classement avec 9 victoires, 1 défaite et 4 matchs nuls.

« Pour remporter ce match, il va falloir être au top de notre forme pendant 90 minutes et plus si nécessaire. Les joueuses de Montréal, dès qu'elles trouvent un maillon faible, elles rentrent dedans et peuvent nous faire mal. Il va donc falloir être solide sur le terrain. »

La formation sherbrookoise est notamment reconnue pour sa puissance offensive grâce à des joueuses comme la vétérane Marie-Ève Jacques, première au classement des marqueuses au Québec avec 22 buts et 11 passes en 14 matchs, et la recrue Laura Veilleux, troisième meilleure marqueuse au Québec avec 13 buts et 6 passes cette saison.

« Notre punch offensif est très intéressant et certainement un de nos principaux atouts, mais il faut également souligner la défensive que nous avons mise en place à partir du 5e match qui nous a rapporté cinq matchs sans but accordé. On a confiance qu'on n'accordera pas beaucoup de buts vendredi. »

Une finale contre le Rouge et Or?

Advenant une victoire contre Montréal, le pilote de la formation sherbrookoise ne cache pas son envie d'affronter le Rouge et Or de l'Université Laval en finale provinciale. C'est d'ailleurs cette équipe qui a éliminé Sherbrooke lors des demi-finales de 2013.

« On aimerait vraiment jouer contre Laval pour montrer qu'on peut les battre. Lors de notre premier match contre eux, ici à Sherbrooke, les filles nous ont battus 4-1 dans un match à sens unique où l'on cherchait notre identité. Quand on est allé à Québec, on a perdu 2-1, mais c'était un match vraiment intéressant. On veut prouver qu'elles ne sont pas invincibles et on a toutes les qualités nécessaires pour les battre. »

Le match entre Montréal et Sherbrooke prendra place à Montréal à 18 h. L'autre demi-finale sera disputée par l'Université McGill (4e au classement) et l'Université Laval (1er au classement), vendredi. La finale est prévue dimanche. En 2013, c'est l'UdeM qui avait remporté les honneurs en battant Laval 1-0 lors de la finale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer