• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Deuxième blanchissage de suite pour le Vert & Or 

Deuxième blanchissage de suite pour le Vert & Or

C'était LE match de l'année pour le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'était LE match de l'année pour le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke samedi après-midi face aux Stingers de Concordia. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Sherbrookois ont répondu au défi.

Non seulement Sherbrooke a remporté le match 29-0, le Vert & Or a ainsi réussi un deuxième blanchissage de suite pour la première fois de son histoire.

La semaine dernière, Sherbrooke avait blanchi McGill par 45-0.

Le Vert & Or devait en effet remporter ce deuxième affrontement de la saison contre les Stingers par la marge d'au moins huit points afin de s'assurer de l'avantage en cas d'un bris d'égalité entre les deux équipes à la fin de la saison.

Le Vert & Or n'a maintenant plus qu'un seul match à disputer en saison régulière 2014, la semaine prochaine à Bishop's, contre les Gaiters, dans le cadre de la Coupe du maire.

Les Gaiters se sont inclinés par 56-8 contre les Carabins de l'Université de Montréal, en même temps de l'autre côté de la montagne.

Avec une fiche de 1-6, les Gaiters sont officiellement éliminés des séries éliminatoires.

Ainsi, si Sherbrooke remporte ce duel et que Concordia remporte son dernier match contre les Redmen de McGill (0-7), les deux équipes termineront à égalité au classement avec une fiche de 5-3.

De là l'importance du gain de cet après-midi du Vert & Or pour le bris d'égalité.

Dès sa première séquence offensive, le Vert & Or a marqué un grand coup alors que le pivot Jérémi Roch a rejoint son receveur préféré Sébastien Blanchard en plein centre du terrain pour un gain de 50 verges.

Trois jeux plus tard, le vétéran porteur de ballon David Dumas-Goulait enfonçait le majeur dans la zone des Piqueurs. Plus jamais les Verts ne vont regarder en arrière.

Les chances de marquer pour le Vert & Or n'ont pas manqué par la suite, mais l'offensive sherbrookoise a une fois de plus connu certains ratés en zone payante, devant se contenter de quatre placements du botteur Mathieu Hébert.

À la demie, Sherbrooke était tout de même confortablement en avance 21-0.

Le Vert & Or a poursuivi sa domination en deuxième demie, sous un ciel qui s'est déchaîné qui a rendu la fin du match pénible pour les deux équipes.

Mais si Sherbrooke célébrera la victoire, l'équipe devra également revoir certains points, comme l'indiscipline, une véritable plaie qui l'infecte depuis l'an dernier.

Sherbrooke a écopé de 16 punitions pour des pertes de 174 verges.

Prochain rendez-vous : la semaine prochaine à Bishop's.

Partager

À lire aussi

  • Le travail de Goulet-Veilleux récompensé

    Sports

    Le travail de Goulet-Veilleux récompensé

    L'incroyable travail de l'unité défensive du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke a été reconnu, hier, lorsque le RSEQ a dévoilé ses athlètes... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer