• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Tristan Pomerleau se lie d'amitié avec un partisan handicapé 

Tristan Pomerleau se lie d'amitié avec un partisan handicapé

Le capitaine des Tigres, Trisan Pomerleau, a pris... (Photo fournie)

Agrandir

Le capitaine des Tigres, Trisan Pomerleau, a pris le jeune Christophe Roux sous son aile.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Le capitaine des Tigres de Victoriaville, Tristan Pomerleau, s'est lié d'amitié avec Christophe Roux, un partisan de 14 ans atteint de dystrophie musculaire de Duchenne.

Au cours des dernières semaines, il lui a remis un chandail autographié, ainsi que quatre billets de saison afin que lui et sa famille puissent voir les Tigres à l'oeuvre. Il a aussi prévu aller jouer à des jeux vidéo chez lui. Il s'est aussi assuré que le jeune Christophe bénéficie de 40 heures de traitement thérapeutique en collaboration avec la fondation le Pont vers l'autonomie.

« J'ai entendu parler de cette fondation et c'est tout de suite venu me chercher. J'ai demandé au directeur marketing des Tigres, Yves Bonneau, si je pouvais rencontrer un jeune aux prises avec des difficultés, on m'a mis en contact et ça a tout de suite accroché entre moi et lui, il est super gentil », raconte Pomerleau.

Un passionné de hockey

Le jeune Christophe est un passionné de hockey. Il aurait aimé y jouer, mais son handicap l'en empêche. À défaut de rivaliser avec le capitaine des Tigres sur la glace, il le fera par l'entremise du populaire jeu vidéo NHL réédité annuellement par EA Sports depuis le début des années 1990. Et il promet de lui livrer une chaude lutte.

« Peu importe qui gagne, juste de voir son grand sourire, pour moi c'est mission accomplie. C'est la première fois que j'ai l'occasion d'être jumelé de cette façon et c'est vraiment stimulant, j'aime ça et je vais recommencer », signifie le défenseur.

La fondation le Pont vers l'Autonomie a été créée en juin 2013 afin de venir en aide aux personnes atteintes de dystrophie musculaire. L'organisme désire accentuer sa présence dans la communauté en aidant une plus grande portion de gens prisonniers de leurs corps qui sont tout de même délaissés de l'aide gouvernementale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer