Les Gaiters ne font pas le poids

Hugo Richard... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Hugo Richard

Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le suspense n'a pas duré longtemps, dimanche après-midi au Stade Telus de l'Université Laval. Dès leur deuxième séquence offensive, le Rouge et Or de l'Université Laval inscrivait un touché à la suite d'une passe de huit verges du quart Hugo Richard à Julian Bailey. Et à 7-0, c'était déjà terminé.

Les Gaiters de l'Université Bishop's n'ont pas fait le poids contre le Rouge et Or, dimanche, et ils se sont finalement inclinés 64-3 lors d'un match disputé à sens unique.

Un match qui aura vu le quart Hugo Richard réécrire le livre des records du Rouge et Or, dont celui d'avoir lancé sept passes de touché dans un même match, ce qui bat non seulement la marque de l'ancien Rouge Benoît Groulx, mais qui établi aussi une nouvelle marque québécoise (RSEQ).

Ce fut en effet la journée Hugo Richard, lui qui a lancé pour 506 verges de gains aériens, rien de moins.

C'est donc la mine un peu basse que les Gaiters (1-5) sont retournés à Sherbrooke; si le résultat final laisse entrevoir une domination certaine, les Gaiters ont tout de même eu quelques bons flashs pendant le match.

Ils n'ont tout simplement pas pu exécuter leurs jeux et limiter les erreurs face au Rouge et Or, qui remportait ainsi un 69e match consécutif à la maison (si l'on fait exception des matchs préparatoires).

Les Mauves ont continué à jongler avec leur personnel en utilisant les trois pivots qu'ils ont à leur disposition, Shane McDonald, Travis Eman et Alexandre Bouffard.

Au moins, le botteur recrue Vincent Dubé aura montré de bons signes de progression, avec une moyenne de 46,8 verges sur ses dégagements, dont une bombe de 81 verges.

Mackey éternel optimiste

«On doit être plus forts et mettre les bouchées doubles au gymnase et là, je crois que les gars comprennent pourquoi. J'ai inclus quelques jeunes joueurs dans l'équipe pour qu'ils voient l'ambiance et comment le Rouge et Or travaille fort et pourquoi ils sont champions depuis toutes ces années», a indiqué Mackey.

«On a une jeune équipe, on a du talent, mais on doit améliorer encore notre recrutement pour être encore meilleurs. On ne veut pas seulement accueillir un match de demi-finale des éliminatoires comme l'an dernier, on veut plus que ça. On apprend à la dure, présentement.»

Justin Warden et Jean Gayard ont été les meilleurs en défensive avec un total de cinq plaqués chacun.

Si le Rouge et Or a pu générer 628 verges d'attaque, les Gaiters ont été limités à 111 verges nettes de gain.

Les Carabins de l'Université de Montréal seront à Bishop's samedi à compter de 13 h.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer