• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Rentrée locale réussie pour les Harfangs midget espoir 

Rentrée locale réussie pour les Harfangs midget espoir

Les Harfangs ont remporté leur duel contre les... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Les Harfangs ont remporté leur duel contre les Grands-Ducs De Mortagne par la marque de 4-1, dans le cadre de l'ouverture officielle locale des équipes Harfangs.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'équipe des Harfangs de l'école secondaire le Triolet catégorie midget espoir ne pouvait espérer meilleur timing pour décrocher leur première victoire de la saison 2014-15.

Devant des gradins remplis à capacité et un Complexe Thibault GM qui vibrait à chaque action des locaux, les Harfangs ont remporté leur duel contre les Grands-Ducs De Mortagne par la marque de 4-1, dans le cadre de l'ouverture officielle locale des équipes Harfangs.

Les joueurs en jaune et pourpre pouvaient en effet compter sur l'appui des étudiants du Triolet, qui s'étaient déplacés en masse pour appuyer leur équipe, une tradition qui en est à une quatrième année déjà et qui coïncide avec l'ouverture du Complexe Thibault GM.

Jamais les Harfangs n'avaient perdu ce match inaugural, ayant remporté la victoire à deux reprises en plus de livrer un verdict nul.

Une première victoire de la saison donc, mais aussi un très beau cadeau pour l'entraîneur-chef de l'équipe, Jean-Christophe Poulin, qui célébrait justement son 26e anniversaire de naissance, vendredi.

Ce sont les Grands-Ducs qui ont ouvert la marque en première et qui ont dominé une bonne partie de l'engagement devant des Harfangs probablement encore un peu sous le choc des présentations d'avant-match et de l'atmosphère incroyable qui régnait dans l'aréna pour ce match spécial.

Guidé par le jeu inspiré du gardien Émile Goulet, les Harfangs ont inscrit les quatre filets suivants, l'oeuvre de David Laroche, du capitaine Anthony Fortier, de Marco Puketa et de Joshua Thibodeau.

Les Harfangs présentent donc une fiche d'une victoire contre trois revers et un verdict nul.

«On sentait que ça s'en venait, ce n'était qu'une question de temps. On a perdu trois matchs chaque fois par la marge d'un but. J'ai aimé l'intensité des gars, ils ont bien joué du début à la fin. Ils se sont sûrement inspiré de l'énergie de la foule tout en restant concentrés sur le plan de match», a indiqué Poulin, ancien capitaine des Cantonniers de Magog (LHMAAAQ) et des Cougars du Collège Champlain (LHJQ).

«Émile a vraiment été très solide et il nous a tenus dans le match, entre autres en première période. Il a été très combatif, fidèle à lui-même.»

En effet, le jeune portier a non seulement été solide devant son filet, il a même été spectaculaire par moment.

On comprendra qu'il ne ménageait pas les sourires après la rencontre.

«Oui, ça a bien été. Il faut dire que l'accueil de la foule et les cérémonies d'avant-match, c'était quelque chose! J'en ai encore des frissons! C'était très motivant de jouer après ça! J'ai fait quelques bons arrêts dès le départ et je me suis vite senti en confiance», a indiqué celui qui affectionne le jeu de Jonathan Quick, des Kings de Los Angeles (LNH).

«On continue de faire progresser l'équipe tout en précisant le rôle de chacun. Le prochain objectif est d'être prêt pour le tournoi de La Baie, en novembre. On y va une étape à la fois», a dit Jean-Christophe Poulin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer