Le premier rang échappe aux Cougars

À son premier match en trois semaines après... (Archives La Tribune)

Agrandir

À son premier match en trois semaines après avoir subi une commotion cérébrale, Michael Arruda a réussi 7 passes en 19 tentatives.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les Cougars du Collège Champlain devront vraisemblablement disputer un match de plus en séries si jamais ils doivent atteindre la finale du RSÉQ.

La troupe de Jean-François Joncas a baissé pavillon au compte de 32-14, vendredi soir, contre le Notre-Dame de Notre-Dame-de-Foy dans une partie dont le vainqueur héritait du premier rang de la section Nord-Est.

«Le pointage n'indique pas l'allure de la rencontre, mais c'est décevant», convient l'entraîneur-chef.

En avant 14-8 au moment d'amorcer le quatrième quart, les Cougars ont concédé un touché au Notre-Dame qui ont su fermer la porte par la suite. Ces derniers ont inscrit deux autres touchés dans les 20 dernières secondes de la rencontre lorsque les hommes en mauve tentaient de forcer le jeu afin d'enregistrer le gain.

«On a quand même bien joué dans les circonstances. On a perdu deux leaders à la défense avec Cédric Lussier-Roy (épaule) et Samuel Brodrick (commotion cérébrale) et les jeunes ont bien fait pour les remplacer. À l'attaque, ça été quand même tranquille. Arruda (Michael) a été 7 en 19 pour 103 verges et au sol on a 120 verges de courses au sol.»

L'entraîneur-chef des Cougars ne s'est cependant pas montré trop sévère envers son quart-arrière vedette, qui revenait au jeu après trois semaines d'absence en raison d'une commotion cérébrale.

«Pour un premier match en trois semaines ça bien été. Il a été en mesure de bien distribuer le ballon et de prendre des bonnes décisions», note Joncas.

Pour les Cougars, il s'agit d'une troisième défaite consécutive. S'ils ne risquent pas d'être exclus des séries, les Sherbrookois devront toutefois trouver des solutions à leurs problèmes en attaque s'ils veulent prolonger le plaisir jusqu'en novembre.

«Perdre trois matchs de suite c'est assez inhabituel pour nous. Il va falloir se regarder dans le miroir et trouver des solutions rapidement, parce qu'il faut marquer des points pour gagner avec l'équipe qu'on a. Notre défensive fait le travail, mais il faut les appuyer davantage offensivement si on veut gagner.»

«Il faut être explosif offensivement et lever le ballon. Sans être agressif et faire des risques non calculés. Il faut trouver une façon d'exploser, sinon notre saison risque de mal se finir», juge Joncas.

Le dernier match des Cougars en saison régulière aura lieu samedi prochain, à 13 h. Ils affronteront les Faucons au Cégep Lévis-Lauzon, qui luttent avec les Élans du Cégep Garneau pour la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer