Les Volontaires livrent une bonne bataille

Les Volontaires ont bien failli causer la surprise de la semaine au football... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les Volontaires ont bien failli causer la surprise de la semaine au football collégial division 2 samedi à Sherbrooke quand ils ont sérieusement chauffé les meneurs au classement, les Géants de Saint-Jean.

Les revirements ont cependant été forts coûteux pour les joueurs de l'entraîneur-chef Clovis Langlois Boucher, notamment en deuxième demie, et les Volontaires se sont finalement inclinés 43-35 devant les Géants, qui demeurent ainsi invaincus en saison 2014 (7-0).

Les visiteurs n'ont pas pris de temps pour imposer leur rythme dans le match, eux qui sont retraités au vestiaire en avance 27-12 à la demie.

Marc-Étienne Dupont, Yanni Khennache et Justin Roy ont inscrit les majeurs pour les Volontaires.

Le match s'est joué au quatrième quart lorsque William Jouan-Ladouceur a intercepté deux passes du quart Anthony Brisebois, ce qui mené directement à deux majeurs pour les Géants.

Les Volontaires n'ont cependant pas jeté la serviette et des majeurs de Khennache, encore lui, et de Francis Hallée, qui a recouvert un échappé, ont rendu le match plus serré.

Les Géants ont cependant pu tenir le coup jusqu'à la fin.

« Oui, les deux interceptions en fin de match nous ont fait mal, mais je suis fier des gars. On a compétitionné jusqu'à la fin contre une grosse équipe de football. On a tout de même réussi à marquer 35 points contre eux. Physiquement, on les a tenus, on leur donné un bon match. Cependant, ils ont une grosse offensive (la meilleure du collégial division 2 avec 330 points marqués en sept matchs, NDLR) et on n'a pas été en mesure de les arrêter au bon moment », a indiqué Langlois Boucher. À la barre de l'équipe pour une première saison, ce dernier ne pourra visiblement pas vivre ses premières séries éliminatoires.

Avec une fiche de 1-6 et le 9e rang (sur 10) au classement, les Volontaires sont pratiquement éliminés.

« C'est pratiquement sûr à 95 % qu'on ne les fait pas. C'est une année comme ça; c'est notre cinquième défaite par la marge d'un touché ou moins. On ne parle pas de l'an prochain tout de suite, il y a des vétérans qui veulent savourer leur fin de saison. On va jouer nos deux derniers matchs la tête haute, personne ne va nous déclasser d'ici la fin », a insisté Langlois-Boucher.

Limoilou, à domicile, et Lionel-Groulx, sur la route, sont les deux derniers adversaires des Volontaires.

Les Filons trébuchent

Pour la première fois cette année, les Filons de Thetford Mines ont goûté à la défaite quand ils ont été vaincus 27-24 par les Pionniers de Rimouski samedi soir. Ceux-ci tiraient de l'arrière par 10 points au milieu du quatrième quart. C'est un placement avec quelques secondes qui a fait la différence.

En attaque, Asnnel Robo a connu un second match de plus de 200 verges de gains au sol avec 275 verges et deux touchés qui lui permettent d'égaler le record de 12 réalisé par Nicolas Khandar l'an passé. L'autre majeur appartient à Thomas Dalleau. Les Filons seront à La Pocatière samedi pour affronter les Gaulois de la place.

Des Revirements coûteux

Les Vulkins de Victoriaville ont dominé une bonne partie de leur affrontement du week-end, face aux Islanders de John-Abbott, mais n'ont finalement pas été en mesure de remporter la précieuse victoire qui leur aurait garanti une place en séries pour la première fois en quatre saisons.

L'offensive des Mauves a connu l'une de ses meilleures sorties de l'année, amassant plus de 500 verges de gain. Elle a été toutefois victime d'un impressionnant total de sept ballons échappés, dont trois dans la zone payante et les locaux en ont profité pour remporter un gain de 36-7.

Dans une classe à part

Pour une deuxième semaine consécutive, les Voltigeurs de Drummondville n'ont jamais vraiment été dans le coup et se sont fait écraser par leurs adversaires. Cette fois, c'est le Phénix d'André-Grasset qui s'est payé la traite face à la plus jeune formation de la division 2 de la Ligue de football collégial du Québec, remportant un gain facile de 66-0.

Avec deux parties à disputer, les Voltigeurs sont déjà exclus des séries éliminatoires. Ils tenteront de remporter un deuxième gain en trois ans et de limiter l'hémorragie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer