Nathalie Langlois garde la pédale au fond

Nathalie Langlois... (Archives La Tribune)

Agrandir

Nathalie Langlois

Archives La Tribune

Partager

(MAGOG) Ce n'est pas parce qu'elle vient de franchir le cap de la quarantaine que Nathalie Langlois va commencer à s'éloigner des pistes de ski de fond. Active plus que jamais, Nathalie Langlois a déjà son billet pour le Championnat mondial des maîtres, qui se déroulera à Asiago en Italie au mois de février.

La spécialiste en néphrologie au CHUS en sera à sa seconde participation au Championnat du monde des maîtres. Elle avait connu des débuts fracassants en 2010 en Suède en complétant ses trois épreuves en troisième, quatrième et cinquième position. La Magogoise avait mis la main sur le bronze à la course de 10 km, style classique.

Même si elle se considère comme une meilleure fondeuse qu'en 2010 grâce au programme d'entraînement que lui soumet son entraîneur Gilles Lefebvre, Nathalie Langlois croit que son prochain rendez-vous en Italie lui donnera plus de fil à retordre qu'il y a trois ans.

«Tout simplement parce que le groupe d'âge 40-45 est probablement celui où le calibre est le plus relevé. Comme d'habitude je vais donner le maximum et on verra comment ça se traduira en termes de résultats», soutient l'athlète de Magog, dont le plus grand admirateur est son entraîneur.

 

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer