Le Phoenix perd en toute fin de match

Charles Hudon a fait mal paraître la brigade défensive décimée du Phoenix pour... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partager

Sur le même thème

Pierre Turgeon
Pierre Turgeon
La Tribune

(Sherbrooke) Charles Hudon a fait mal paraître la brigade défensive décimée du Phoenix pour mener les Saguenéens de Chicoutimi à une victoire de 4-3 vendredi soir au Palais des sports de Sherbrooke devant 3725 spectateurs.

Il a toutefois fallu un but de Laurent Dauphin alors qu'il ne restait que six secondes à jouer en temps réglementaire pour donner la victoire aux Saguenéens.

Mais Hudon avait donné le ton à la rencontre. Il a marqué deux buts et récolté une passe dans la victoire des Sags. À le voir aller, il aurait certainement pu aider le Canada en demi-finale du championnat mondial n'eut été de sa blessure au dos qui l'a obligé à rentrer au Québec. Face au Phoenix, il semblait totalement remis de cette blessure.

De son côté, la brigade défensive du Phoenix a terriblement manqué les services de Jonathan Deschamps et de Carl Neill, partis avec l'équipe du Québec des moins de 17 ans. Leurs absences, jumelées aux blessures de Vincent Richer et de Mickaël Fillion ont laissé de grands vides à la ligne bleue du Phoenix qui ne comptait que cinq défenseurs en uniforme.

Le Phoenix avait commencé le match en force où il a obligé le gardien Christopher Gibson à se signaler à quelques reprises. Les Sherbrookois se sont inscrits les premiers au pointage grâce au capitaine Alexandre Comtois, qui a profité d'une autre belle passe de Dennis Kamaev.

Les Saguenéens ont toutefois retrouvé leurs jambes dans la deuxième moitié de l'engagement après que l'ex-Saguenéen Simon Desbiens eut écopé de deux pénalités sur la même séquence, pour avoir retenu et pour coup de genou. Charles Hudon, l'espoir du Canadien qui revenait au jeu, a profité d'une bévue à la ligne bleue lorsque le Phoenix n'a pu dégager son territoire. Il a sauté sur une rondelle libre et décoché un excellent tir de l'enclave qui n'a donné aucune chance au gardien Jack Flinn. Il a aussi préparé le deuxième but des siens et marqué le troisième pour donner les devants 3-1 aux Saguenéens.

Au dernier vingt, le Phoenix a retrouvé son énergie pour se montrer beaucoup plus menaçant à l'attaque et réussir à créer l'égalité 3-3 quand Jean-Christophe Laflamme a sauté sur un retour du gardien Gibson. Vladislav Lysenko avait réduit l'écart à 3-2 en fin de période médiane.

Le Phoenix dispute son prochain match dimanche à Shawinigan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer