Christopher Bezeau renaît avec les Carabins

Après une vive déception aux essais olympiques, le nageur Christopher Bezeau... (Archives)

Agrandir

Archives

Partager

(Sherbrooke) Après une vive déception aux essais olympiques, le nageur Christopher Bezeau s'est accordé un temps de réflexion plus tôt cette année. Mûr pour un changement, il a quitté le Centre national d'entraînement pour se joindre aux Carabins de l'Université de Montréal. À la veille de quitter pour un camp d'entraînement en Floride, pendant les Fêtes, le Sherbrookois dressait un bilan positif des derniers mois et se disait loin de regretter sa décision.

« J'avais pris un repos d'entraînement à partir d'avril. Je m'entraînais par moi-même à la course à pied et en musculation, mais je n'étais pas retourné en piscine. J'étais parti de Sherbrooke pour me donner les meilleures chances de percer l'équipe nationale en vue des Jeux olympiques de Londres. Si le programme du Centre national a eu beaucoup de succès avec d'autres nageurs, il n'a pas fonctionné pour moi. Je n'avais pas beaucoup de chimie avec mon entraîneur », raconte l'athlète de 21 ans.

Habitué à un programme d'entraînement de longue distance à Sherbrooke avec son entraîneur Mohamed Marouf, Christopher Bezeau s'est concentré sur le sprint, au 100 m, dans la poursuite de son rêve olympique. « Ça ne marchait pas très bien. J'ai commencé à m'interroger sur mon avenir, même s'il ne fait aucun doute que je continuerai de m'entraîner jusqu'en 2016. L'objectif était de trouver la meilleure cellule d'entraînement pour moi. »

Devenir un Carabin n'aura pas été un choix qui s'est imposé d'emblée. « J'étais tenté par les États-Unis. Je pensais à l'Université du Michigan. Il y avait peut-être un club en France qui m'intéressait aussi. Finalement, l'assistant-entraîneur du Centre national, Pierre Lanoue, était en processus pour devenir entraîneur à l'Université de Montréal après avoir accompagné Benoît Huot aux Jeux paralympiques. J'ai eu des discussions avec lui et j'ai décidé de le suivre. Depuis son arrivée, l'équipe des Carabins a doublé en taille. Ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas eu une équipe complète. »

Plus de détails dans La Tribune du lundi 24 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer