Vincent Blais veut prouver qu'il a sa place

Même s'il n'y est pas entré par la grande porte, Vincent Blais a bien... (Photo fournie par Vincent Blais)

Agrandir

Photo fournie par Vincent Blais

Partager

Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Même s'il n'y est pas entré par la grande porte, Vincent Blais a bien l'intention de prouver qu'il a sa place au sein de l'équipe nationale de biathlon.

L'athlète de Lac-Mégantic a pris le 4e rang le mois dernier à Canmore, lors des sélections nationales, où deux places seulement étaient disponibles au sein de l'équipe senior B.

Or, dans les heures qui ont suivi la fin des épreuves, deux des trois premiers biathloniens ont annoncé qu'ils renonçaient à l'équipe senior pour pouvoir participer aux Mondiaux juniors. C'est à ce moment que la porte s'est ouverte pour celui qui a fait ses débuts en biathlon à l'âge de 11 ans avec le Club Biathlon Estrie.

Blais reconnaît qu'il aurait préféré terminer parmi les deux premiers plutôt que d'obtenir sa place à la suite de deux désistements. « Mais après avoir parlé avec les entraîneurs, on m'a assuré que j'avais gagné ma place au sein de l'équipe, précise-t-il. C'est donc une grande opportunité qui se présente à moi et j'entends bien la saisir «, dit-il.

Depuis le début du mois, Blais fait donc partie de l'équipe canadienne qui s'est installée en Europe afin de participer aux épreuves de la Coupe Autriche tenues le week-end dernier à Obertilliach, puis à celles de la Coupe IBU no 3 (Union internationale de biathlon) qui ont lieu cette fin de semaine à Val-Ridanna, en Italie.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer