• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Lock-out dans la LNH: un non-sens pour Gilbert Perreault 

Lock-out dans la LNH: un non-sens pour Gilbert Perreault

Gilbert Perreault... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Gilbert Perreault

La Tribune, Yanick Poisson

Partager

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Les temps ont beaucoup changé depuis que Gilbert Perreault a pris sa retraite au terme de la saison 1986-87. Même si les recettes et les salaires étaient loin d'être aussi faramineux, personne ne parlait de grève et encore moins de lock-out.

«L'Association des joueurs existait, mais à cette époque, elle était davantage préoccupée à organiser des événements comme la Coupe Canada qu'à défendre les intérêts des joueurs. Il faut se souvenir qu'elle était dirigée par Alan Eagleson et qu'il nous a fraudés», a indiqué le hockeyeur victoriavillois.

Le prolifique attaquant des Sabres de Buffalo comprend mal ce qui empêche les joueurs et les propriétaires de s'entendre. Selon lui, le hockey est malheureusement devenu un gros business à la merci d'une guerre entre avocats.

Il se souvient d'ailleurs avoir vu Wayne Gretzky signer un impressionnant contrat qui devait lui rapporter 1 million $annuellement. Aujourd'hui, des joueurs gagnant le double évoluent régulièrement sur le quatrième trio de leur formation avec des rendements très ordinaires. Selon Perreault, ce sont les amateurs qui en font les frais.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer