Les Cantonniers rattrapés par la réalité

Partager

Sur le même thème

(MAGOG) Jouant constamment contre des équipes plus lourdes et plus expérimentées, les Cantonniers de Magog, qui connaissent un mois de novembre abominable avec six défaites d'affilée après avoir amorcé le mois avec deux victoires, sont rattrapés par la réalité.

Épuisés mentalement et physiquement, les Cantonniers, qui accueilleront les Vikings de Saint-Eustache ce vendredi soir, s'enlisent et ne semblent plus voir le jour où ils remonteront à la surface.

« Nos joueurs manquent de résistance physique, on ne peut le nier. C'est encore plus évident quand on traverse un calendrier surchargé comme c'est le cas actuellement et qu'on surtaxe des joueurs en raison de notre liste de blessés qui s'allonge. Ce n'est pas le vouloir des joueurs qui fait défaut, mais à force de jouer contre des adversaires à qui ils concèdent de 20 à 35 livres et plusieurs pouces, le constat est inévitable et il faut modifier notre approche et opter pour une nouvelle stratégie. On va miser sur notre vitesse, favoriser une meilleure transition, apprendre à jouer en surnombre défensif pour contrer l'adversaire et bien d'autres aspects du jeu qu'on travaillera. Il faudra compenser de différentes façons pour pallier notre petit gabarit et notre manque de robustesse. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais les joueurs sont déterminés à embarquer dans le système qu'on mettra de l'avant», a avoué l'entraîneur-chef Martin Bernard.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer