Benoît Groulx retrouve les rouges

Benoît Groulx... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Benoît Groulx

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partager

(Toronto) Benoît Groulx a pris le train, mardi. Un train qui l'amenait à Toronto, au match de la 48e Coupe Vanier. Un train qui le ramenait chez lui, au sein du Rouge et Or.

Après trois ans d'exil, l'ancien quart-arrière étoile est de retour dans le giron du club de football de l'Université Laval. Mercredi midi, sous le dôme gonflable de l'Université de Toronto, Groulx se tenait aux côtés du coordonnateur à l'attaque, Justin Éthier. Coton ouaté gris et coupe-vent rouge à l'effigie du Rouge et Or. Comme s'il n'était jamais parti.

« C'est le même linge qu'avant. Il me fait encore», a souri Groulx. C'est lui qui a fait les premiers pas. Déjà quelques semaines qu'il avait offert son aide à Éthier. Ils sont restés en contact depuis leurs départs presque simultanés, après la campagne 2009.

Après deux ans comme coordonnateur offensif à Bishop's, Groulx est revenu à Québec, cet automne. Il travaillait avec des équipes juvénile, Académie Saint-Louis, et collégiale, Campus Notre-Dame-de-Foy. L'Académie a perdu la finale du Bol d'or, dimanche. Le feu vert de Glen Constantin est venu dimanche soir. Avec les codes d'accès pour le logiciel d'analyse vidéo Hudl.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer