Des ballons de soccer trouvés dans les rebuts

Une centaine de ballons de soccer remplissent un conteneur à poubelle derrière... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ismael Toulouse
La Tribune

(SHERBROOKE) Une centaine de ballons de soccer remplissent un conteneur à poubelle derrière l'aréna Eugène-Lalonde à Sherbrooke. Plus du deux tiers d'entre eux sont encore en très bon état.

Jessika Roy-Desruisseaux faisait son jogging habituel lorsque le conteneur a attiré son attention.

«J'estime qu'il y en avait 100, de toutes les tailles. Certains sont décousus certes, mais la plupart auraient pu être donnés plutôt que jetés», indique-t-elle.

Selon une estimation pessimiste, elle affirme que seulement le tiers auraient dû être jetés. D'ailleurs, elle en a ramené à la maison pour faire des tests. Un seul ballon sur 8 n'a pu être regonflé.

Les ballons semblent appartenir à divers clubs de la région, car on retrouve le nom des équipes des Vikings, des Olympiques et des Verts inscrits sur certains d'entre eux. Leur taille varie également.

«Je trouve ça ironique aussi avec tout ce qui se passe à la Coupe du monde au Brésil.»


À qui la faute?

Jessika se demande qui aurait bien pu jeter autant de ballons en bon état aux poubelles au lieu de les donner à des enfants du quartier ou des organismes.

«Je trouve ça ironique aussi avec tout ce qui se passe à la Coupe du monde au Brésil. Dans le quartier ici, il n'y a que ça des jeunes qui jouent au soccer au parc et c'est un quartier plus pauvre. Je pense que c'est la moindre chose de les donner au lieu de les jeter. Il serait plus convenable de faire un réel tri et de les distribuer dans les écoles primaires de la Ville qui verront à les remettre aux familles dans le besoin», mentionne-t-elle.

Soccer Estrie affirme qu'il ne s'agit pas de ses ballons puisque les leurs sont de marque différente que ceux dans la poubelle.

Alexandre Dubé, vice-président des Verts de Sherbrooke ne veut émettre aucun commentaire pour l'instant. Il ignorait que des ballons avaient été jetés et il ne sait pas qui aurait bien pu le faire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer