Aéroport : le député Dusseault prône la ténacité

Le député Pierre-Luc Dusseault prône la ténacité pour... (Archives La Tribune, Claude Poulin)

Agrandir

Le député Pierre-Luc Dusseault prône la ténacité pour forcer Ottawa à accorder les services nécessaires afin que l'aéroport de Sherbrooke puisse offrir des vols commerciaux.

Archives La Tribune, Claude Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il aura fallu sept ans à Bagotville, au Saguenay, pour avoir droit à des douanes dans l'aéroport. À force d'acharnement, de persévérance et d'implication de la communauté, la petite ville a finalement eu le permis nécessaire pour accueillir des douaniers, en juin dernier.

Le député néo-démocrate de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, croit qu'il faut maintenant passer en deuxième vitesse et s'inspirer des Saguenéens si Sherbrooke veut un jour espérer avoir son aéroport avec vols commerciaux.

« Mon collègue du NPD là-bas a fait des pressions sur le gouvernement pendant sept ans. Il a mobilisé la population et ça a fini par fonctionner. C'est ce qu'il faut faire ici. Il ne faut surtout pas arrêter les démarches. Depuis le début, ce sont surtout les élus municipaux et gouvernementaux qui s'occupaient du dossier. Il faut maintenant aller plus loin et montrer que la population veut cet aéroport. »

Pour le moment, une pétition est disponible au bureau du député. Toute la communauté est invitée à la signer. Prochainement, M. Dusseault aimerait lancer une campagne sur Internet pour se rendre au niveau supérieur.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer