Environnement-Plage: Sherbrooke fait cavalier seul

Les deux plages publiques de Sherbrooke, la plage Lucien-Blanchard et la plage... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les deux plages publiques de Sherbrooke, la plage Lucien-Blanchard et la plage municipale de Deauville, sont ouvertes depuis le 19 juin dernier, mais elles ne participent pas à l'échantillonnage d'Environnement-Plage.

Comme la Ville fait tester l'eau de la plage Lucien-Blanchard une fois par jour et celle de la plage municipale de Deauville deux fois par semaine, des tests beaucoup plus fréquents que ceux d'Environnement-Plage, le conseil municipal a décidé de se retirer du programme. Le fait que deux cotes parfois différentes puissent être affichées puisque deux échantillonnages étaient réalisés pouvait aussi semer la confusion, croit la Ville.

Les citoyens peuvent voir sur le site internet de la Ville de Sherbrooke, si les plages sont ouvertes ou fermées à l'adresse www.ville.sherbrooke.qc.ca/.

Contrairement au site web d'Environnement-Plage où la qualité des eaux de baignade est notée de A à D, le site web de la Ville de Sherbrooke indique seulement si la plage est ouverte ou fermée.

« On a retiré cette information du site web il y a deux ans. Il n'y pas de demande en ce sens et ça évite la confusion chez les citoyens», explique Louis Gosselin, de la Ville de Sherbrooke. Une fois sur place, il est tout de même possible de consulter la cote attribuée à la qualité de l'eau, celle-ci étant affichée sur la chaise du sauveteur.

La Ville rappelle que la plage du secteur Deauville a obtenu une cote A 93 % du temps en 2012, et qu'elle n'a dû être fermée que deux fois depuis 2006.

Du côté de la plage Lucien-Blanchard, le bilan est un peu moins rose puisque la plage a été fermée 12 jours l'été passé, soit approximativement pendant 20 % de la saison des baignades. La Ville rappelle toutefois qu'à 7 reprises, la plage avait été fermée de façon préventive seulement, à cause de pluies abondantes. C'était d'ailleurs le cas encore hier.

Trois des cinq plages de Magog ne participent pas non plus au programme, soit les deux plages de la pointe Merry (partie ouest et partie est) ainsi que la plage des Cantons. La plage municipale de Piopolis et la plage du Camping du Carrefour des Campeurs, à Potton, ne participent pas non plus.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer