«Spotted» sur Facebook: deux écoles interviennent rapidement

Depuis le début mars, une page « Spotted... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Depuis le début mars, une page « Spotted Cégep de Sherbrooke » a été créée. Pour le moment, les propos sur la page n'ont causé aucun problème, selon l'institution.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

(SHEBROOKE) À l'instar de nombreux établissements de la province, des écoles de la région doivent elles aussi composer avec l'arrivée de pages «Spotted» sur Facebook, qui permettent aux gens de dévoiler leur béguin pour quelqu'un. Le hic, c'est qu'elles peuvent parfois mener à certains dérapages, comme de l'intimidation.

L'école secondaire du Triolet et le Séminaire de Sherbrooke sont notamment intervenus auprès de ceux qui ont créé les pages associées à leur institution.

Le phénomène est relativement nouveau. Le directeur du Triolet, Marc Juneau, raconte qu'il venait juste de lire sur le sujet lorsqu'il a appris qu'une page «Spotted Triolet» - avait été créée, il y a environ deux semaines.

«Ça a démarré dans les cégeps, c'est bien drôle, mais au secondaire, les jeunes n'ont pas le même jugement qu'un jeune adulte», note M. Juneau. L

a direction est intervenue auprès de l'administrateur de la page parce que certains propos étaient déplacés; la page a finalement été fermée.

Le Séminaire de Sherbrooke est également intervenu auprès de la personne qui a créé la page affichant le nom de l'établissement.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Dérapages virtuels

    Actualités

    Dérapages virtuels

    De nombreux Almatois se passeraient volontiers du coup de publicité qu'une page Facebook accorde à la municipalité depuis quelques jours. En ... »

  • Spotted: une bonne idée qui tourne mal

    Médias

    Spotted: une bonne idée qui tourne mal

    C'est le phénomène des réseaux sociaux qui fait parler de lui depuis plusieurs semaines. Au début, «Spotted on Campus» était plutôt sympathique: une... »

  • Phénomène Facebook à l'école: du mot doux à l'intimidation

    Société

    Phénomène Facebook à l'école: du mot doux à l'intimidation

    Un nouveau phénomène né sur Facebook frappe les écoles du Québec : les pages «Spotted». Elles se veulent un moyen humoristique - et anonyme - de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer