Moins d'abandon d'animaux de Pâques à la SPA

De moins en moins de familles abandonnent leur petit animal de Pâques, qu'il... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partager

Sur le même thème

Caroline Bouchard
La Tribune

(Sherbrooke) De moins en moins de familles abandonnent leur petit animal de Pâques, qu'il s'agisse d'un lapin, d'un poussin, ou même d'un caneton, constate la Société protectrice des animaux de l'Estrie (SPA). Pourtant, il semble que la tentation d'en offrir un demeure, à en croire le nombre de demandes que reçoivent les animaleries au cours des jours qui précèdent. Toutefois, les soins et l'investissement que requièrent ces animaux de ferme découragent bien des familles, qui achètent parfois un animal sans être informées adéquatement de ses besoins.

« Depuis environ dix ans, il n'y a presque plus d'abandons des petits animaux de Pâques au cours des semaines qui suivent. La tendance est en nette régression. Espérons que c'est à cause de la sensibilisation. On ose croise que les gens sont plus conscients des gestes qu'ils posent. Un poussin, ça devient une poule. Parfois, ce n'est pas assez réfléchi: c'est un animal vivant et après il faut en prendre soin. On fait l'achat pour les enfants, mais ce sont les parents qui écopent souvent de la responsabilité », souligne Cathy Bergeron, responsable des communications à la SPA de l'Estrie.

Dans le cas d'un lapin, dont l'espérance de vie est de huit ans, il faut savoir que l'équipement de base coûte quelques centaines de dollars. Il faut nettoyer la cage tous les jours, et celle-ci mesure environ 4 pieds de long.

«Les gens tombent sur le dos quand on leur dit ce que ça va leur coûter. Les cages coûtent entre 160 $ et 250 $, et ensuite il y a le foin à mettre dedans, l'alimentation, etc. J'ai déjà vu des factures de 450 $. Il faut aussi faire stériliser le lapin. Et le lapin n'est pas l'animal par excellence pour les enfants de moins de cinq ou six ans », prévient Sara Côté, directrice générale de La Grande ménagerie, à Sherbrooke.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer