Le Fuzzy ferme ses portes

Moins d'un an après son ouverture dans la tourmente, le bar Fuzzy Sherbrooke a... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

(Sherbrooke) Moins d'un an après son ouverture dans la tourmente, le bar Fuzzy Sherbrooke a discrètement fermé ses portes, en fin de semaine dernière. Selon nos informations, une faible rentabilité expliquerait la décision des propriétaires de cet imposant bar de la côte King, au centre-ville.

Environ une vingtaine de personnes travaillaient dans cet établissement, qui a succédé au controversé bar Le Summum en mai 2012. L'un des gestionnaires du Fuzzy Sherbrooke, André Talbot, a décliné toute demande d'entrevue, hier.

Le conseiller municipal du centre-ville, Serge Paquin, a quant à lui souri à pleines dents lorsque La Tribune lui a appris la nouvelle. « Je suis désolé pour les gens qui ont perdu leur emploi, mais je me réjouis pour la tranquillité du quartier, a-t-il réagi. C'est inapproprié d'avoir un bar de cette envergure à cet endroit. »

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer