Pelletée de terre symbolique pour le Carrefour des aînés

L'heure était aux réjouissances, lundi, dans les locaux de Sercovie.  C'était... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

Sur le même thème

Caroline Bouchard

(Sherbrooke) L'heure était aux réjouissances, aujourd'hui, dans les locaux de Sercovie. C'était l'occasion pour l'organisme de procéder à une pelletée de terre symbolique pour marquer le début des travaux d'agrandissement du Carrefour des aînés, un projet de 3,5 M $ qui peut finalement prendre son envol.

De plus, les résultats de la campagne de financement populaire du projet ont été révélés: l'objectif initial de 350 000 $ a été dépassé, et ce sont plutôt 501 750 $ qui ont été amassés grâce aux nombreux donateurs.

Le projet d'agrandissement Carrefour des aînés pourra aussi bénéficier de la participation financière du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités se chiffrant à 1 741 393 $, et de celle de la Ville de Sherbrooke, soit 900 000 $.

Une autre importante contribution a aussi été annoncée: le projet recevra une subvention de 351 250 $ du Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire du gouvernement du Canada.   

« C'est un cadeau qu'on n'espérait pas. Ça va nous donner un peu de marge de manoeuvre pour faire face aux changements par rapport au plan initial (initialement, le projet avait été évalué à 3,1 M $) », a réagi Gilles Carreau, président de Sercovie.

Grâce aux diverses contributions et à la campagne de financement, le projet d'agrandissement se trouve presque totalement financé, indique Rémi Demers, directeur général de Sercovie et conseiller municipal.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer