Un royaume hivernal en plein centre-ville

Des attractions divertissantes, des sourires d'un bord à l'autre de la rue... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partager

Sur le même thème

Chloe Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) Des attractions divertissantes, des sourires d'un bord à l'autre de la rue Wellington, un feu d'artifice, des flocons de neige et une température douce. Décidément, il y avait une ambiance féerique qui régnait dans le royaume hivernal qu'était devenu le centre-ville de Sherbrooke samedi soir à l'occasion du Carnaval.

La fameuse glissade de la rue King a une fois de plus fait le bonheur de bien des familles. La chance était de leur côté puisque le temps d'attente était raisonnable comparativement à l'édition précédente, où l'on patientait des heures en ligne pour un bonheur de quelques secondes. Jamais la file d'attente ne s'est étirée, malgré l'absence d'une piste double promise par les organisateurs. « Nous avons essayé, nous avions installé des bottes de foin afin de créer une séparation, mais ça ne marchait pas. À 10 minutes de l'ouverture de la piste, nous avons tout enlevé », explique Laval Chartré, président de l'évènement.

Malgré ce pépin, les organisateurs ont réussi à accélérer la cadence des descentes en envoyant plus d'une personne à la fois. « Nous ne voulions pas avoir autant d'attente que l'an passé et comme la glissade était très lente à cause de la température trop chaude, il n'y avait aucun danger de blessure à envoyer trois ou quatre personnes en même temps », soutient le président.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer