La FADOQ veut la gratuité pour les aînés

La FADOQ Estrie veut se faire entendre à son tour afin qu'on étende aux... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

(Sherbrooke) La FADOQ Estrie veut se faire entendre à son tour afin qu'on étende aux personnes âgées la gratuité dans le transport en commun à Sherbrooke.

Selon Réjean Audet, président de l'organisme de défense des droits des aînés, un tel programme d'abolition des frais aurait des répercussions positives et deviendrait très populaire, compte tenu du vieillissement de la population.

« La FADOQ est là pour favoriser le bien-être de ses membres et je crois que cette mesure serait favorable aux aînés, surtout pour ceux qui doivent vivre avec des revenus modiques», a-t-il commenté lorsque joint par La Tribune. «Nos membres veulent rester autonomes le plus longtemps possible. Mais en vieillissant, ils perdent leur permis de conduire. Pour eux, c'est un symbole de liberté.»

« Il y a certainement des coûts à tout cela et nous en sommes bien conscients. Mais je crois que l'accessibilité au transport en commun serait un atout pour briser l'isolement de plusieurs personnes âgées. Le fait de sortir plus souvent, et de côtoyer d'autres personnes, peut avoir des effets bénéfiques autant pour le corps que pour l'esprit.»

Lundi soir au conseil municipal, il a été décrété que la gratuité du transport en commun pour les jeunes de 11 ans et moins deviendra permanente à Sherbrooke. La mesure, critiquée par certains élus, coûtera 25 000 $ par année et sera entièrement compensée par la Ville.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer