Grève étudiante: l'UdeS sonde ses étudiants

Chamboulée par les impacts de la grève étudiante, l'UdeS a mené un sondage... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partager

(Sherbrooke) Chamboulée par les impacts de la grève étudiante, l'UdeS a mené un sondage auprès de 5000 étudiants, l'automne dernier, afin de savoir comment ils allaient dans ce contexte. Les résultats montrent que les étudiants qui ont eu une session condensée se disent plus stressés et débordés.

C'est le cas de 72 % d'entre eux, comparativement à 56 % pour ceux dont le déroulement de la session n'a pas été modifié par la grève. La proportion d'étudiants qui a envisagé abandonner est un petit peu plus élevé chez les étudiants qui ont eu une session condensée (22 %), mais la différence est d'environ trois pour cent par rapport aux autres étudiants.

Aux yeux de Martin Buteau, vice-recteur aux ressources humaines et à la vie étudiante de l'UdeS, les résultats du sondage n'ont rien d'alarmant ou de surprenant. L'UdeS voulait toutefois mener ce coup de sonde dans un contexte où il y a eu plus d'une rentrée, fait-il valoir en rappelant que le passage du cégep à l'université est déjà une étape importante dans la vie des étudiants.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer