Sursis pour la Résidence Bellevue

Résidence Bellevue... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Résidence Bellevue

Imacom, Claude Poulin

Partager

(Sherbrooke) La Résidence Bellevue bénéficie d'un sursis. Le tribunal administratif du Québec a (TAQ) a suspendu lundi la décision de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie quant à la non-certification de la résidence pour personnes âgées, et ce, jusqu'à l'audition sur le fond du dossier.

La date de l'audition n'est toujours pas fixée; elle pourrait avoir lieu dans quelques semaines ou dans quelques mois. « Enfin une bonne nouvelle et un grand soulagement! », s'est exclamée Lucie Grenier, la gestionnaire de l'endroit.

La décision du TAQ ne spécifie pas les motifs sur lesquels le tribunal se base pour appuyer sa décision.

Cette décision signifie toutefois que la Résidence Bellevue pourra continuer d'offrir tous ses services pendant quelques semaines ou quelques mois encore plutôt que de devenir un simple immeuble locatif (n'offrant plus qu'un seul service) dès le 30 janvier.

Rappelons qu'en décembre dernier, les propriétaires de cette résidence avaient appris que leur établissement n'avait pas obtenu la certification du ministère de la Santé. Cela avait pour conséquence que leur résidence devait être transformée en appartement puisqu'ils ne pourraient plus offrir aucun service sauf un.

Le processus de certification s'était amorcé en 2007, mais c'est à quelques semaines des Fêtes seulement que les locataires ont appris la situation. Jamais dans le processus les locataires n'ont été avisés du fait que leur résidence risquait de perdre son statut dès le début de 2013.

Textes complets dans La Tribune de mercredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer