La Ville de Sherbrooke s'attaque aux poêles à bois

Depuis 2008, la Ville de Sherbrooke souhaite proposer aux citoyens un incitatif... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partager

Jérôme Gaudreau

(SHERBROOKE) Depuis 2008, la Ville de Sherbrooke souhaite proposer aux citoyens un incitatif financier visant à remplacer les appareils de chauffage au bois pour ainsi diminuer la production de gaz à effet de serre. Cinq ans plus tard, elle passera de la parole aux actes en participant au programme Changez d'air.

L'objectif provincial du programme géré par l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) se résume au retrait de 5000 poêles non certifiés EPA. Depuis août 2012, on propose aux Québécois un rabais sur les nouveaux équipements et un incitatif financier afin qu'ils se débarrassent de leurs vieux poêles à bois.

Une enquête effectuée à Sherbrooke en septembre 2011 révèle qu'environ 1800 ménages sherbrookois possèderaient un appareil de chauffage au bois âgé de plus de 25 ans. Pour que les Sherbrookois puissent bénéficier du programme, la Ville devait devenir partenaire du programme et s'y engager par résolution. Ce qu'elle a fait tout récemment.

Dès le 1er janvier, les citoyens pourront ainsi participer au projet. La Ville donnera également un montant de 100 $ aux 50 premiers citoyens qui effectueront la demande, pour une participation municipale maximale de 5000 $.

L'AQLPA avancera et remboursera la contribution de Sherbrooke. Si le projet atteint ses objectifs, l'émission de particules fines sera réduite de 348 à 565 tonnes par année pendant trois ans, ce qui fera en sorte de diminuer le nombre de journées de smog.

« Ce projet fait partie de notre plan d'action afin de limiter notre émission de gaz à effet de serre, informe le conseiller Serge Forest, responsable du volet Environnement à la Ville. Notre cible de réduction de production de GES est de 5 pour cent d'ici 2015. Nous tenions à adhérer au programme afin d'encourager les citoyens à faire leur part pour nous permettre d'atteindre notre cible. Les Sherbrookois peuvent d'ailleurs consulter notre site Internet pour en savoir plus et on les encourage à le faire.»

Le site www.changezdair.org contient également des informations pratiques pouvant aider les gens intéressés par le programme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer