Deux comités de parents s'unissent

Déçus par l'attitude de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

Jérôme Gaudreau

(SHERBROOKE) Déçus par l'attitude de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) en ce qui concerne la révision des territoires d'appartenance de la CSRS, les deux comités de parents des écoles primaires Jardin-des-Lacs et Champlain ont choisi d'unir leurs forces pour éviter le transfert de plusieurs élèves.

Les deux comités de parents mettent aussi en doute la transparence du processus de révision des territoires d'appartenance de la CSRS.

Après avoir remis un mémoire sur ces cas précis le 3 décembre dernier, trois semaines après la première séance d'information du 7 novembre, les comités de parents ont appris deux jours plus tard que leurs arguments n'étaient pas pris en compte par les membres du comité de révision des territoires d'appartenance et que le vote des commissaires du 22 janvier prochain s'effectuerait sur une proposition globale et non sur des propositions distinctes, ce que les mémoires proposaient.

« La principale préoccupation de la commission scolaire est de remplir les classes de son territoire. C'est une gestion purement mathématique et on refuse de placer l'enfant au coeur de la décision » soutient Brigitte Marcoux, présidente du comité de parents de l'école Champlain.

Aucun membre de la CSRS n'a voulu commenter la position des comités de parents.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer