Compressions à l'UdeS: le CA admet son impuissance

Luce Samoisette, rectrice de l'UdeS.... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Luce Samoisette, rectrice de l'UdeS.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partager

(Sherbrooke) Le conseil d'administration de l'UdeS a adopté une résolution, hier, indiquant qu'il était impossible d'effectuer des coupes de l'ordre de 12,1 M $ au sein de l'institution. L'instance s'en est également remis au comité de direction, composé de la rectrice Luce Samoisette et de ses vice-recteurs, afin de mettre en place les mesures appropriées dans le cadre des compressions.

Selon la rectrice de l'UdeS, Luce Samoisette, le comité de direction va statuer en janvier. « Ça fait depuis le 6 décembre que l'on sait le montant des coupes », rappelle la rectrice, en faisant allusion au court délai pour mettre en place les mesures appropriées. Les coupes doivent être faites d'ici la fin avril, soit au terme de la présente année financière.

« La démarche n'est pas conclue », soutient la vice-rectrice à l'administration, Joanne Roch, en soulignant que les rapports demandés aux unités admnistratives de l'UdeS ont été reçus vendredi et en début de semaine.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer