• La Tribune > 
  • Sherbrooke 
  • > La résidence des Dominicaines deviendra un centre de désintoxication 

La résidence des Dominicaines deviendra un centre de désintoxication

L'ancienne résidence des soeurs Dominicaines de la rue Moore deviendra ... (Archives La Tribune, Claude Poulin)

Agrandir

Archives La Tribune, Claude Poulin

Partager

(Sherbrooke) L'ancienne résidence des soeurs Dominicaines de la rue Moore deviendra finalement un centre pour toxicomanes, a appris La Tribune. Le bâtiment abritera environ 80 résidants qui y traiteront des dépendances à l'alcool, aux drogues et aux médicaments.

La transaction n'est pas encore complétée, mais une entente de principe a été conclue depuis longtemps avec les soeurs Dominicaines.

La Ville de Sherbrooke a accepté une demande de changement d'usage, le 16 octobre dernier. Aucun changement de zonage ne sera nécessaire puisque la propriété est zonée institutionnelle. Les citoyens qui souhaiteraient se faire entendre n'auront donc pas voix au chapitre.

On se souviendra que les citoyens du voisinage avaient fait avorter un important projet de construction de condos à cet endroit, il y a un an.

Les soeurs Dominicaines des Saint-Anges-Gardiens demandaient 2,5 M $ pour leur propriété boisée de 19 000 mètres carrés (200 000 pieds carrés) située tout près du parc du Champ-de-Mars.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer