• La Tribune > 
  • Sherbrooke 
  • > Cérémonie festive en guise de dernier hommage à Hernan Guerrero 

Cérémonie festive en guise de dernier hommage à Hernan Guerrero

Le coeur n'était pas nécessairement à la fête, loin de là même. Toutefois, les... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partager

Jérôme Gaudreau

(Sherbrooke) Le coeur n'était pas nécessairement à la fête, loin de là même. Toutefois, les quelque 300 invités aux cérémonies d'adieu d'Hernan Guerrero ont tout de même eu droit à une célébration plutôt festive samedi après-midi lors des funérailles de cette victime de l'explosion de l'usine Neptune.

Animée par un révérend pour le moins extravagant, Mathieu Anku, la cérémonie mettait notamment en vedette trois groupes de gospel.

« Ces funérailles sont à l'image des cérémonies traditionnelles en Colombie. On sait que la famille Guerrero est très croyante et dans le nord de la Colombie, on dit normalement adieu à un proche d'une façon un peu plus animée qu'ici au Québec, avec des la musique, des chants et de la joie. Mais bien sûr, ces funérailles sont aussi teintées de beaucoup de tristesse», explique le directeur de l'organisme Colombie Estrie, Juan Ovidio Arango.

Notons la présence du député du NPD Pierre-Luc Dusseault, qui a aidé trois membres de la famille d'Hernan Guerrero à obtenir leur visa afin de participer à ce dernier adieu, ainsi que celle du chef des opérations de Neptune Technologies, Michel Chartrand, et de plusieurs autres employés de l'usine.

Dimanche, ce sera au tour des funérailles de Marc Couture, l'une des trois victimes de l'explosion, d'être présentées à Sherbrooke.

Texte complet à lire dans La Tribune de lundi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer