• La Tribune > 
  • Sherbrooke 
  • > Sentier de quad coupé en deux: «Les gens vont circuler quand même» 

Sentier de quad coupé en deux: «Les gens vont circuler quand même»

La Ville de Sherbrooke joue avec le feu lorsqu'elle envisage de couper en deux... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke joue avec le feu lorsqu'elle envisage de couper en deux un sentier provincial de quad. Qu'ils bénéficient ou non d'un droit de passage sur les chemins Hamel et Joyal, les amateurs de véhicules tout-terrain y transiteront quand même, avance le directeur général de la Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ), Danny Gagnon.

« Les gens vont circuler quand même en arrivant au bout du sentier, prévient-il. La fermeture du sentier peut entraîner la fermeture du Club quad Arc-en-ciel, qui joue un rôle d'encadrement de cette activité à Sherbrooke. Ça va favoriser l'anarchie.»

En raison de nombreuses plaintes formulées par des résidants, les élus de l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville recommandent de ne pas renouveler le droit de passage qui avait été accordé aux quads l'hiver dernier sur les chemins Hamel et Joyal.

Le conseil municipal tranchera au début décembre. Sans ces droits de passage, le sentier Trans-Québec sera coupé en deux à la hauteur de Sherbrooke. Les quadistes en provenance des États-Unis, de Stanstead ou de Magog ne pourront plus se rendre à Valcourt ou à Québec, par exemple.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer