Rien ne filtre de la rencontre entre Neptune et le MDDEFP

Les représentants de la direction régionale du ministère du  Développement... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partager

(Sherbrooke) Les représentants de la direction régionale du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs ont rencontré mercredi, la direction de Neptune Technologies et Bioressources afin de faire le point sur les avis de non-conformité et le plan de démantèlement et de nettoyage du site.

Une explosion survenue le 8 novembre dernier suivie d'un incendie à l'entreprise de la rue Pépin ont causé la mort de trois personnes en plus d'en blesser dix-huit autres.

Neptune devait soumettre pour vendredi un plan de démantèlement et de nettoyage du site ainsi qu'un programme de suivi environnemental concernant les sols, les eaux de surface et les eaux souterraines.

Autant à la direction régionale du ministère de l'Envrionnement qu'à la firme de relations publiques National qui s'occupe des relations avec les médias pour Neptune, personne n'a voulu commenter cette rencontre.

Deux avis de non-conformité ont été émis à Neptune Technologies et Bioressources la semaine dernière pour avoir gardé une plus grande quantité d'acétone que prévu au certificat d'autorisation environnemental ainsi que d'avoir commencé les travaux d'agrandissement sans avoir obtenu la modification au certificat d'autorisation.

Pour obtenir le permis de construction de la Ville de Sherbrooke, Neptune Technologies et Bioressources n'avait pas à déposer ce certificat d'autorisation du ministère de l'Envrionnement.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer