Services de garde: l'annonce fait des heureux et des malheureux

L'annonce de 581 places en services de garde nécessitera la création de... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

(SHERBROOKE) L'annonce de 581 places en services de garde nécessitera la création de nouvelles installations de centres de la petite enfance (CPE) en Estrie. Ce sera le cas au CPE Tout-petit, Toute-petite, situé sur le campus de l'Université de Sherbrooke.

Alors que l'annonce des projets retenus a fait des heureux dans ce CPE qui attendait depuis longtemps une nouvelle installation, la nouvelle a aussi jeté une douche froide pour certains.

Rappelons que 18 projets de services de garde totalisant 581 places verront le jour dans la région. Ces projets, dévoilés lundi, ont été recommandés par un comité consultatif régional. Une vingtaine de projets, dont 12 en CPE, ont toutefois été écartés par ce comité.

Parmi les CPE où une nouvelle construction sera nécessaire, on compte Tout-petit, Toute-petite. La nouvelle installation poussera donc sur le campus de l'UdeS, (près des résidences Le Montagnais) qui sera partenaire dans ce projet. L'institution fournira le terrain avec un bail emphytéotique.

« Ça sautille ici!», lance, visiblement emballée, la directrice du CPE, Lyne Bélanger.

Le CPE compte environ 400 noms sur la liste d'attente centralisée BILA (Bureau d'inscription pour une liste d'attente centralisée).

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer