Les ambulanciers paramédicaux maintiennent la pression

Devant le silence de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

La Tribune, René-Charles Quirion

René-Charles Quirion

René-Charles Quirion
La Tribune

(Sherbrooke) Devant le silence de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie face à leurs revendications d'ajout se services, les ambulanciers paramédicaux d'Ambulance de l'Estrie reviennent à la charge.

Devant le locaux de l'agence, lundi, à Sherbrooke, une quarantaine de syndiqués ont tenu un dîner symbolique pour réclamer l'abolition des horaires de faction à East Angus et l'ajout de deux véhicules ambulanciers à Sherbrooke.

«Nous voulons la mise en place d'une service d'ambulance à l'heure à East Angus. C'est la sécurité de la population qui est en jeu», soutient le président Sébastien Grenier du syndicat FTPQ local 592 de la FTQ.

Les ambulanciers paramédicaux ont fait connaître leur point de vue par diverses phrases chocs qu'ils avaient inscrites sur des pancartes adossés aux six véhicules ambulanciers déployés à l'agence pour cette manifestation.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer