Mireille Roberge était en plein vol le 11 septembre 2001

(SHERBROOKE) Lorsque deux avions ont percuté les tours jumelles du World Trade Center à New York et que deux autres s'écrasaient à Washington et en Pennsylvanie, l'animatrice de Radio-Canada Estrie Mireille Roberge se trouvait dans un avion au-dessus de l'Atlantique.

Mireille Roberge... (Imacom, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Mireille Roberge

Imacom, Jessica Garneau

De retour d'un voyage en Europe le 11 septembre 2001, elle prenait place dans un avion d'Air Canada assurant la liaison entre Zurich, en Suisse, et Toronto lorsque la face du monde a changé.

«Nous étions en vol depuis environ deux heures lorsque les attentats sont survenus. Sur le coup, nous n'avons rien su. Ce n'est qu'une fois au sol à Toronto que le commandant nous a avisés qu'il y avait eu des attentats et que les correspondances pour les États-Unis étaient annulées. Pendant que j'attendais pour débarquer de l'avion, une hôtesse de l'air m'a expliqué que le personnel avait vécu un stress d'enfer pendant tout le vol», explique l'animatrice télé.

L'employée d'Air Canada lui a alors expliqué que le personnel de bord avait été avisé de ce qui venait de se passer aux États-Unis pendant le vol. Retour en Suisse, atterrissage en Irlande ou au Nouveau-Brunswick, plusieurs scénarios avaient été envisagés lors de la dizaine de rencontres du personnel de bord dans le cockpit de l'appareil.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer