Une famille jetée à la rue à Plessisville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(PLESSISVILLE) Un incendie, qui serait d'origine accidentelle, a réduit en cendres une résidence de l'avenue Saint-Germain sur le territoire de Plessisville au cours de la nuit de dimanche à lundi. La petite famille, qui se trouvait à l'intérieur lorsque les flammes ont fait leur apparition, a été en mesure d'évacuer, mais devra se trouver un nouveau toit pour passer les prochains mois.

Les occupants de la résidence ont communiqué avec les pompiers du Service de sécurité incendie régional de L'Érable vers 3 h 50 afin de les aviser de la présence de flammes dans leur demeure. Lorsqu'ils sont arrivés sur les lieux, l'incendie s'était déjà propagé au toit du bâtiment, ne laissant que peu de chances d'extinction.

Des pompiers de Plessisville et de Laurierville ont combattu les flammes au cours d'un exercice qui a duré près de six heures et s'est terminé au petit matin, lundi. Au cours de la journée d'hier, on était toujours à tenter de définir la cause exacte du sinistre. Pour l'instant, rien ne portait à croire qu'il s'agissait d'un événement de nature criminelle.

Les dommages associés à ce drame sont évalués à environ 160 000 $, montant qui n'inclut pas la valeur des biens qui se trouvaient à l'intérieur de la maison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer