La CSA déclare un surplus de 457 151 $

Partager

Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) Les opérations 2011-2012 de la Commission scolaire des Appalaches se sont soldées par un surplus de 457 151 $ soit l'équivalent de 0,7 pour cent de ses revenus qui ont été de l'ordre de 64 262 030 $.

La CSA a réalisé cette performance en dépit d'un budget initial déficitaire de 86 392 $ pour l'année scolaire 2011-2012, des compressions subséquentes par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et une diminution importante de la clientèle en formation professionnelle.

Pour le président de la CSA, Denis Langlois, ce résultat est le fruit d'une gestion rigoureuse des différentes enveloppes budgétaires des écoles, centres et services spécialisés. La CSA a réalisé une économie importante de 160 273 $ au niveau énergétique, un gain de 91 326 $ sur la disposition de deux immeubles excédentaires et le solde non utilisé de 91 326 $ de la provision annuelle d'absentéisme pour le personnel non enseignant.

En seulement deux ans, la CSA est arrivée à dépasser la cible fixée par le gouvernement du Québec visant à réduire de 10 pour cent certaines dépenses de nature administrative sur quatre ans. Ces dépenses sont effectivement passées de 1 050 710 $ en 2009-2010 à 884 475 $ en 2011-2012 pour une diminution de 16 pour cent.

Le président Langlois fait remarquer que depuis les trois dernières années les dépenses de nature administrative indiquées aux états financiers sont passées de 7,5 pour cent à 6,08 pour cent des revenus pour une réduction de 425 237 $.

Au 30 juin dernier, la CSA avait un surplus cumulé de 2 202 464 $,surplus fait de 453 850 $au niveau des écoles et des centres, de 937 133 $ centralisés à la Commission scolaire et de 811 481 $ attribuables à la valeur comptable des terrains.

Selon les règles budgétaires 2012-2013 du MELS, la CSA ne peut connaître de déficit supérieur à 22 pour cent de son surplus cumulé excluant les terrains.

« Considérant que, à la suite des compressions du MELS, le budget 2012-2013 est déjà déficitaire de 194 248 $, on peut dire que les résultats financiers 2011-2012 apportent une certaine marge de manoeuvre face à de nouvelles restrictions budgétaires anticipées pour 2013-2014», estime le président Langlois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer