• La Tribune > 
  • Régions 
  • > Parc éolien: le RDDA se retire de la table de médiation 

Parc éolien: le RDDA se retire de la table de médiation

 

Yanick Poisson
La Tribune

(PLESSISVILLE) Insatisfait des progrès réalisés depuis le début des travaux, le porte-parole du Regroupement pour le développement durable des Appalaches (RDDA), Claude Charron, a annoncé que son organisme se retirait de la table de médiation animée par la firme Transfert environnement et sur laquelle siégeait une quinzaine de personnes en lien avec le parc éolien de l'Érable.

« L'exercice a amené le promoteur à modifier certaines de ses pratiques tout en les consignant dans des engagements. Des progrès s'observent sur le terrain quant à la signalisation et à la vitesse, mais Enerfin refuse de s'engager formellement à ne pas travailler le dimanche ou le soir après 19 h, seuls moments de la semaine où les résidants peuvent espérer avoir la paix », a indiqué M. Charron.

Six mois après le début de la médiation, ces gains seraient les seuls obtenus par le RDDA, une trop mince compensation pour les nombreux désagréments causés par le passage de plus de 300 véhicules de façon quotidienne sur les routes de Saint-Ferdinand, Sainte-Sophie-d'Halifax et Saint-Pierre-Baptiste.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer