Une belle initiative à renouveler

Chaque vendredi soir d'été, au Domaine Howard, trois conteuses de la Maison des... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Chaque vendredi soir d'été, au Domaine Howard, trois conteuses de la Maison des arts de la parole ont fait retrouver leur coeur d'enfant à un auditoire suspendu à leurs lèvres.

Mêlant l'histoire à l'imaginaire, elles ont su, avec une diction impeccable et une expression bien sentie, nous faire voyager dans le temps et dans l'espace, à travers des personnages réels ou fantaisistes.

Une heure trente non seulement de détente, mais un bain de culture, grâce au magnifique art de la parole que ces conteuses ont si bien intégré. Une activité à poursuivre dans ces lieux qui ont une âme!

Merci Petronella et vos deux comparses! Merci Destination Sherbrooke!

Angèle Berger, Sherbrooke

Les élus font fausse route

Je viens de lire l'article publié vendredi en page 8 de La Tribune. Alors les élus de Sherbrooke se prépareraient à donner un petit coup dans les reins de La Tribune. Si La Tribune se voyait priver des revenus apportés par les annonces publiques (avis publics), cela contribuera à affaiblir la qualité de l'information pour les citoyens. Pour bien couvrir les enjeux et les événements ça prend des journalistes et là il faut avoir le moyen de les payer. Si la Ville passe à l'acte ou plutôt nos élus passent à l'acte, il affaibliront la qualité des couvertures et on saura moins de choses sur leurs mauvaises décisions passées et à venir. Quant à l'information portée par les annonces publiques, si elles se retrouvent dans l'électronique (NDLR - site web) seulement... ce sera pour les élus une autre façon de procéder à de savantes manipulations. Quand c'est dans le journal, tout le monde sait qu'il y aura des modifications de zonage ou l'attribution de contrats... avec l'électronique ce sera un nombre limité d'intéressés. Je pense que je ne voterai pas pour le maire sortant et pour le conseiller sortant dans mon arrondissement.

Je suis furieux.

Pierre Pinard, Sherbrooke




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer