Déçu du Fonds de solidarité

Je suis un modeste contributeur au Fonds de Solidarité FTQ (...) et je voudrais... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je suis un modeste contributeur au Fonds de Solidarité FTQ (...) et je voudrais vous faire part de ma déception de vous voir impliqué dans la société d'investissements agricoles Pangea.

Nous avons été informés des conséquences négatives des actions de ce groupe sur la relève agricole. Je suis aussi en colère de voir que vous refusez de remettre en question votre implication. Si au moins vous vous serviez de votre influence pour obtenir de ce groupe des mesures sérieuses pour favoriser la relève agricole, cela serait un moindre mal. J'attends des gestes concrets de votre part.

Claude Forgues, Sherbrooke

Incohérence chez Desjardins

M. Guy Cormier,

Président et chef de la direction de la Fédération des Caisses Desjardins du Québec

En juillet dernier, sous le titre « Contribuez à beaucoup plus qu'à votre portefeuille », le Mouvement Desjardins nous envoyait un courriel faisant la promotion de ses produits d'investissement responsable, dont le Placement garanti PrioriTerre ainsi que les Fonds et Portefeuilles SociéTerre, à l'intérieur desquels j'ai des placements puisque cela correspond à mes valeurs.

Mais quelle est la cohérence et quelle est la sincérité de cet appel quand nous apprenons (...) que Desjardins a accordé un prêt de 145 millions $ à la pétrolière Kinder Morgan pour la construction du controversé pipeline Transmountain? Pourquoi un tel investissement qui vient saper les objectifs de nos efforts individuels auxquels vous nous conviez? (...)

Alors que l'Accord de Paris reconnaissait l'urgente nécessité de réduire de façon substantielle la production et la consommation des énergies fossiles si nous voulons éviter les extrêmes climatiques et la perte de contrôle sur le climat, le Mouvement Desjardins se sent-il interpellé face à ses responsabilités envers ses membres et ses futurs jeunes sociétaires?

(...) Vous avez décrété, par la suite, un moratoire sur les projets de pipeline. Cela ne sera pas suffisant. Notre retard collectif et individuel à procéder à la transition énergétique relève de l'immoralité et de l'irresponsabilité, pour ne pas dire de la criminalité envers les générations futures.

Le 8 septembre, le GIEC (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat) rendra public son rapport sur l'état du climat, à Montréal.

Peut-on espérer que Desjardins joue un rôle de leadership à cette occasion en déclarant publiquement qu'il ne s'impliquera plus dans les projets de production et de transport des énergies fossiles? (...)

Pierre Prud'homme, Laval




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer