Une 2e vie pour la rue King Ouest

Éditorial / Le secteur de la rue King Ouest entre le pont Montcalm et la Cité... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

Éditorial / Le secteur de la rue King Ouest entre le pont Montcalm et la Cité du parc est mûr pour un réaménagement depuis des années afin de le rendre plus accueillant et de favoriser davantage le transport actif, tout en préservant la fluidité de la circulation.

La Ville de Sherbrooke s'apprête à déposer au conseil municipal un plan directeur d'aménagement et de développement qui servira d'outil de référence pour les 15 à 20 prochaines années, au fur et à mesure que se feront des interventions et des travaux.

Ce plan fait suite à un coup de sonde donné en 2015 auprès des citoyens et fera l'objet d'une consultation publique le 30 août.

Sans avoir été laissé à lui-même, ce tronçon commercial de 1,5 kilomètre, qui fait le lien entre le centre-ville et la Cité du Parc, angle King Ouest et de Jacques-Cartier, est demeuré à peu près inchangé au cours des dernières décennies et, il faut bien le reconnaître, n'est guère accueillant pour les piétons et encore moins pour les cyclistes.

De plus, il est étonnant que cette rue commerciale parallèle au lac des Nations soit pratiquement coupée de celui-ci, à l'exception de trois voies d'accès, les rues de la Glacière, Salls et Marchant.

Selon des informations obtenues par notre collègue Jonathan Custeau, le plan prévoit l'ajout de mobilier urbain, le marquage des aires d'arrêt d'autobus, des intersections plus sécuritaires, la plantation d'arbres et d'arbustes, l'aménagement de liens nord-sud vers le lac des Nations et l'élargissement des trottoirs à certains endroits.

La Ville exclut toutefois l'enfouissement des fils électriques et la mise en place de lampadaires décoratifs, sauf sur un petit tronçon, en raison de coûts jugés prohibitifs.

La largeur de la chaussée serait maintenue, mais un certain nombre de places de stationnement en bordure de rue pourraient être sacrifiées avec, en contrepartie, la possibilité d'aménager un stationnement public entre les rues de l'Ontario, Victoria et Avila.

La Ville, explique-t-on, possède des emprises qu'elle n'utilise pas et qui pourraient être converties en espaces de verdure.

Le défi est de taille puisque le tronçon de la rue King Ouest situé entre la rue Belvédère Sud et le boulevard de Jacques-Cartier se caractérise par un important volume de circulation, de 35 000 à 40 000 véhicules par jour, et est considéré comme la « colonne vertébrale » du transport en commun.

Par exemple, il est parfois impossible pour les autobus de se glisser le long du trottoir pour faire monter des passagers puisque l'espace est occupé par des voitures en stationnement, ce qui oblige le chauffeur à immobiliser son véhicule en double, donc à bloquer momentanément une voie de circulation.

Parallèlement, entre 50 et 60 pour cent des commerces dépendent du stationnement en bordure de rue pour accommoder leur clientèle, selon l'Association des marchands de la rue King Ouest, de sorte que toute perte d'espace à cette fin risque de faire grincer des dents.

On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs, mais la Ville devra tenir compte de cette sensibilité.

En revanche, le fait de rendre cette rue plus conviviale permet de penser qu'elle attirera davantage de piétons.

Transformer une artère de cette importance prendra du temps et aura immanquablement un impact sur ceux qui y habitent et y font commerce, mais le jeu en vaut certainement la chandelle.

La Ville de Sherbrooke a budgété 200 000 $ par année depuis 2016 pour aller de l'avant avec ce plan directeur d'aménagement et pourrait donc investir 600 000 $ dès 2018.

Toutefois, ne serait-il pas avantageux de devancer l'échéancier afin que les citoyens et les commerçants voient les transformations plus rapidement?




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer