Costco : Sherbrooke doit poser ses conditions

Le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie (CREE) a suivi le dossier du... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie (CREE) a suivi le dossier du déménagement du Costco vers le Plateau St-Joseph. La Ville de Sherbrooke s'est maintenant prononcée, autorisant un autre «îlot commercial» qui va à l'encontre d'un développement durable. Or, à défaut d'avoir refusé cette dérogation pour des raisons de principe, elle pourrait tout au moins négocier certains éléments pour rendre ce projet un peu moins axé sur une mentalité obsolète de développement.

(...) Costco et le Plateau Saint-Joseph sont tout sauf des exemples de développement durable. Ces grandes surfaces isolées et bâties en fonction de l'auto incitent à la surconsommation. De plus, les stationnements surdimensionnés créent des îlots de chaleur importants et freinent le développement commercial de proximité. (...)

Costco souhaite ardemment installer dans ce secteur fermé son nouvel entrepôt et ses 24 postes d'essence. Selon le CREE, une réflexion environnementale devrait accompagner l'élaboration de ce projet. Combien de bornes pour véhicules électriques y seront installées? Combien d'espaces de stationnement pour les véhicules plus écologiques? Quelles sont les directives relatives aux immenses îlots de chaleur et aux surfaces de ruissellement supplémentaires qui seront créés? La Ville a-t-elle demandé des engagements au promoteur devant cette ouverture d'un espace imprévu au schéma d'aménagement? A-t-on évalué l'impact d'une éventuelle hausse des émissions de GES par l'augmentation des visites aux postes d'essence? À notre connaissance, personne n'a encore soulevé ces questions relatives au développement durable.

Nous croyons que dans tous les projets (...), il devrait être possible de déceler une approche proactive sur le développement durable. Il est de notre avis que ces réflexions devraient être en amont de tels projets et qu'il en va de la responsabilité des élus de veiller à mettre en place des mécanismes permettant de réduire les impacts négatifs des projets de développement sur l'environnement et par le fait même, sur les citoyens. À cet effet, nous saluons le choix de la présidente du Comité de l'environnement, Christine Ouellet, d'avoir voté contre la résolution. Si le développement durable est une réelle préoccupation pour la Ville de Sherbrooke, les élus doivent en faire mention et agir de façon cohérente.

(...) Un espace vacant sera laissé à l'emplacement actuel du Costco. Il serait intéressant que le promoteur et la Ville réfléchissent sur ce qui pourrait émerger comme développement durable pour ce milieu riverain. (...)

Jacinthe Caron,

Conseil régional

de l'environnement de l'Estrie




À lire aussi

  • Costco a le feu vert

    Sherbrooke

    Costco a le feu vert

    Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire donne un avis favorable à une modification du schéma d'aménagement de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer