Aux villes de payer!

Quelques 200 condos pourraient être construits en zone... (Archives, La Presse)

Agrandir

Quelques 200 condos pourraient être construits en zone inondable à North Hatley.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Un grand titre dans La Tribune de jeudi nous informant que le maire de North Hatley, Michael Page, prévoit toujours aller de l'avant avec la construction de 200 condos en zone inondable. Je me suis presque étouffée en déjeunant! Cela fait trois semaines qu'on ne parle que d'inondations aux nouvelles et le maire veut tout de même bâtir en zone inondable. Assez facile à comprendre, M. Page veut les revenus des nouvelles taxes municipales qui seront imposées aux futurs propriétaires. S'il y a inondation, la ville ne sera pas responsable et ira pleurer à Québec pour aider les pauvres sinistrés. Si Québec manque de sous, le gouvernement ira pleurer à Ottawa.

Qui va payer pour la décision cupide du maire? Les citoyens du Québec. Nous paierons pour effacer les erreurs de décision du maire qui veut plus d'argent. On jouera à blâmer quelqu'un qui n'a pas agi assez vite, le jeu du blâme est toujours populaire en temps de crise. Une chose est sûre, vous et moi paierons la facture.

Je ne comprends pas pourquoi le maire y tient tant que ça. Le village est tout petit, population d'environ 700 âmes et les gens paient des montants insensés en taxes municipales. Il y a rien dans ce village qui nous montre où va tout cet argent.

Je crois que les villes devraient être tenues responsables des coûts dans le cas d'inondation. Cela refroidirait les ardeurs de maires qui sont d'accord pour bâtir en terrain inondable. Les villes devraient écoper d'une grosse partie de la facture. Tant que les villes ne seront pas responsables, elles laisseront les gens se bâtir au bord de l'eau.

À Radio-Canada (Montréal), on a parlé de la ville de Laval et de son ancien maire qui aimait les gros contrats et les gros sous et dans la même chronique, on a parlé du projet du maire de North Hatley. Laval a vendu énormément de terrains sans respecter les avis du ministère de l'Environnement. Beaucoup de gens se retrouvent les fesses à l'eau ces jours-ci. Il y a des dizaines de villages qui ont des problèmes d'inondation ces jours-ci et on devrait appuyer le maire de North Hatley? (...)

J'espère que le gouvernement forcera les municipalités à payer une partie des dégâts pour calmer leur envie de construire là où on ne devrait pas. Les changements climatiques sont là pour rester et empireront. Et cela va nous coûter cher.

Roseline Roux, Sherbrooke




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer