Deuxième souffle

ÉDITORIAL / L'industrie du magnésium connaîtra-t-elle un deuxième souffle à... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) ÉDITORIAL / L'industrie du magnésium connaîtra-t-elle un deuxième souffle à Asbestos?

Oui, si l'on se fie à Alliance Magnésium et au gouvernement du Québec, qui accorde à cette entreprise un prêt de 4,1 millions $ par l'entremise du Fonds de diversification économique de la MRC des Sources pour l'achat d'équipement et la mise en activité d'ici la fin juin d'une usine pilote, un projet de 8,6 millions $.

Il s'agit évidemment d'une excellente nouvelle pour cette région en pleine diversification économique puisque Alliance Magnésium prévoit lancer en 2019 une usine de présentation pour la production commerciale de magnésium métallique et créer 70 emplois.

Le magnésium, un métal léger, résistant et polyvalent, a évidemment beaucoup d'écho à Asbestos où la population a encore en mémoire l'échec du projet de Métallurgie Magnola, une usine construite au coût de 1,2 milliard $ à partir de 1998, mais fermée en 2003 sans même entrer en production.

À l'époque, la direction de Noranda avait motivé sa décision par la trop forte concurrence du magnésium chinois, un phénomène qui avait aussi incité d'autres producteurs occidentaux à cesser leurs activités, notamment Norsk Hydro, Alcoa et Dow Chemicals.

Cet échec avait porté un coup très dur à la région d'Asbestos, qui se remettait alors difficilement des nombreuses mises à pied dans l'exploitation de l'amiante chrysotile, naguère le moteur économique de la région et de celle de Thetford Mines.

L'annonce faite hier par la députée de Richmond, Karine Vallières, fait revivre en quelque sorte ce rêve bien légitime de revaloriser les abondants résidus miniers d'Asbestos pour en tirer un matériau prometteur alors que les constructeurs automobiles nord-américains et européens doivent réduire la consommation de leurs véhicules, donc diminuer leur poids.

Alliance Magnésium, en tout cas, y croit : depuis trois ans, l'entreprise a investi 12 millions $ dans la région pour le développement technologique, la conception et la construction d'une usine pilote, où des lingots sont produits sur une base régulière.

L'an dernier, faut-il le rappeler, le gouvernement Trudeau avait failli anéantir les espoirs de la région avec sa politique destinée à interdire l'amiante d'ici 2018.

Il avait finalement décidé d'en exclure la revalorisation des résidus miniers grâce en bonne partie à l'intervention de la députée fédérale Marie-Claude Bibeau, de ses collègues conservateurs Alain Rayes et Luc Berthold, ainsi que des députés provinciaux Karine Vallières et Laurent Lessard.

Tant au plan économique qu'environnemental, le projet d'Alliance Magnésium doit réussir.

La région d'Asbestos en a besoin et le mérite amplement.

Chanceux dans leur malchance

Presque tous les adolescents ont fait des étourderies ou carrément des conneries.

Il ne nous appartient pas ici de juger les trois jeunes qui se sont aventurés samedi dernier dans les forts courants de la gorge de la rivière Magog à bord d'un petit canot pneumatique, mais de souligner l'énorme risque qu'ils ont couru et le travail impeccable du personnel du Service des incendies de Sherbrooke pour aller les récupérer sur le rocher où ils avaient trouvé refuge.

Malgré un mois d'avril pluvieux et froid, les jeunes téméraires se sont laissés tenter par une aventure qui aurait pu être funeste. Le simple fait de chavirer et d'être emportés par le courant aurait pu entraîner des blessures très graves et même la mort pour eux, même s'ils portaient tous une veste de flottaison.

Par chance, un témoin a alerté les pompiers de Sherbrooke qui, après avoir demandé à Hydro-Sherbrooke de réduire le débit de la rivière, ont pu les tirer de leur péril.

Cette expédition était une très mauvaise idée et il faut souhaiter que la mésaventure de ces trois jeunes décourage d'autres personnes de tenter l'expérience.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer