Les jeunes s'expriment

Le 25 avril prochain se tiendra, à l'hôtel de ville de Sherbrooke, un évènement... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

(Sherbrooke) Le 25 avril prochain se tiendra, à l'hôtel de ville de Sherbrooke, un évènement très spécial. En soirée, une séance qui ne vient qu'une fois par année aura lieu, celle du Conseil municipal jeunesse. La séance débutera à 17 h 30 et toute la population est invitée à y assister pour connaître l'opinion des adolescents!

Le CMJ (Conseil municipal jeunesse), c'est un regroupement de jeunes qui se voient deux fois par mois pour parler de politique. Lors des premières rencontres, nous parlons des enjeux politiques sur lesquels nous pourrions nous pencher. Ensuite, lors des rencontres suivantes, nous discutons, nous partageons nos opinions et nous apprenons sur les sujets choisis. Pour nous forger une opinion, nous pesons les pour et les contre de chaque sujet. Nous nous basons aussi sur des règlements établis dans d'autres municipalités afin d'être prêts pour notre séance. Finalement, nous assistons à une séance du conseil municipal pour en apprendre davantage sur le déroulement des assemblées.

Cette année, la séance portera sur les sujets suivants : l'agriculture urbaine, principalement des poules, et l'optimisation des communications de la Ville envers les adolescents.

L'un des deux points qu'on va débattre mardi prochain, le 25 avril, nous a été soumis par notre municipalité. Est-ce que la Ville peut permettre à un citoyen d'avoir des poules dans sa cour arrière et d'en faire l'élevage?

Pour le deuxième sujet, nous avons fait une tempête d'idée, puis nous avons voté pour les choix qui nous semblaient les plus justes. Le sujet choisi par le comité est comment la Ville peut améliorer ses moyens de communication pour rejoindre plus les jeunes?

Le CMJ nous a aussi apporté une nouvelle vision sur la politique. Au départ, nous pensions que la politique serait plus difficile, mais nous n'avions point raison. La politique est plutôt simple. Nous avons adoré notre expérience au Conseil municipal jeunesse, parce que ça nous a permis de débattre sur des sujets qui ne touchent pas juste les jeunes, mais la population en général.

Aussi, plus le temps avançait, plus notre soif d'en parler pour débattre nos points était grande. Le CMJ nous a permis de nous améliorer comme orateur et il nous a aidés à ne point avoir peur de donner notre opinion.

Si vous êtes intéressés à nous entendre, vous êtes invités à assister à notre séance publique du mardi 25 avril à 17 h 30, à l'hôtel de ville de Sherbrooke.

Laurent Fournelle-Grenier, Séminaire le Salésien et Adam Lafrance, Collège du Mont Ste-Anne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer