Montée de lait

ÉDITORIAL / Ottawa et Québec doivent prendre au sérieux les menaces de Donald... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) ÉDITORIAL / Ottawa et Québec doivent prendre au sérieux les menaces de Donald Trump contre les producteurs laitiers canadiens et son intention de revoir les accords commerciaux avec le Canada, qu'il qualifie «d'injustes», même si le président américain nous a habitués à ses déclarations intempestives destinées à plaire à son électorat.

Dans la foulée de son décret « Acheter américain; embaucher américain », M. Trump a pris mardi la défense des producteurs laitiers du Wisconsin, qui en ont contre le système de gestion de l'offre canadien.

Ces derniers se plaignent notamment de la baisse des ventes de leurs surplus de lait diafiltré au Canada depuis que les producteurs et les transformateurs canadiens se sont entendus pour privilégier le lait diafiltré canadien, un concentré de protéines laitières utilisé dans la fabrication du fromage et du yogourt, en vertu de la Stratégie nationale sur les ingrédients laitiers.

Après avoir qualifié la situation d'injuste pour les agriculteurs du Wisconsin, M. Trump a promis d'agir rapidement, mais sans viser spécifiquement le système de gestion de l'offre.

Celui-ci permet aux producteurs laitiers de négocier collectivement les prix et de planifier leur production en fonction de la demande des consommateurs.

Le président Trump a aussi repris son discours du « nationalisme économique » en lançant « que nous allons apporter de très grands changements ou nous allons nous débarrasser de l'ALENA (Accord de libre-échange nord-américain) (...). On ne peut continuer comme cela, croyez-moi ».

Il est toujours difficile de bien comprendre les déclarations de ce président peu subtil et imprévisible qui, à maintes reprises, a dû corriger le tir depuis qu'il est en poste, notamment au sujet de la Chine, qu'il accusait de manipuler sa devise, de l'abrogation de l'Obamacare, victime de dissensions chez les élus républicains, ou de sa promesse - évaporée - de faire baisser le prix des médicaments d'ordonnance.

Chose certaine, sa montée de lait au Wisconsin, le plus grand producteur de fromage aux États-Unis, contraste avec les propos qu'il avait tenus avec le premier ministre Justin Trudeau, lors de sa visite à Washington, en février, où il avait évoqué quelques « ajustements mineurs » à l'ALENA.

M. Trump pourrait-il aller jusqu'à imposer des droits compensatoires aux produits laitiers canadiens comme il envisage de le faire pour le bois d'oeuvre canadien?

Pour l'heure, les producteurs laitiers ne semblent pas trop s'inquiéter, bien qu'ils prennent les « menaces » de M. Trump au sérieux, et ont l'appui des gouvernements Couillard et Trudeau pour protéger la gestion de l'offre, pourvu que les gestes suivent les paroles.

Car on ne sait jamais avec le président Trump, même si les faits semblent lui donner tort.

Mardi, par exemple, l'ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton, a rappelé que la balance commerciale dans le secteur laitier est nettement à l'avantage des États-Unis, par un facteur de 5 contre 1, et que le Canada n'a pris aucune mesure pour limiter les importations américaines.

« Nous avons créé une nouvelle classe de lait et M. Trump allègue qu'on empêche le lait diafiltré américain d'entrer, mais c'est faux, on ne le bloque pas », dit à ce propos Marcel Blais, vice-président des Producteurs de lait de l'Estrie.

Il est bien difficile de savoir si le président Trump finira par entendre raison dans ce dossier.

Mais il n'y a aucun risque à prendre compte tenu de l'importance du secteur laitier dans l'économie québécoise, avec 6000 fermes, 82 000 emplois directs et indirects et une contribution de 6,3 milliards $ au PIB.

L'Estrie, avec 520 fermes laitières, représente 11 pour cent de la production laitière du Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer