Le double emploi

Capitaine à la Sûreté du Québec, Michel Lapointe... (Archives La Presse)

Agrandir

Capitaine à la Sûreté du Québec, Michel Lapointe s'est absenté de son poste, laissant plus de 300 personnes se débrouiller seules pendant 12 heures dans la tempête.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Yvon Bégin

Collaborateur aux pages Opinions de La Tribune.

La Tribune

ÉDITORIAL / Celui qui aurait pu éviter le drame un soir de tempête sur l'autoroute 13 n'était pas à son poste. Cet officier supérieur, déjà grassement payé, était en réalité chez le notaire dans le cadre d'activités personnelles de courtier immobilier. Ce double emploi, une pratique trop répandue, laisse d'autant perplexe que des personnes auraient pu perdre la vie dans cet embouteillage monstre du 14 mars dernier.

Capitaine à la Sûreté du Québec, Michel Lapointe s'est absenté de son poste, laissant plus de 300 personnes se débrouiller seules pendant 12 heures. La Presse+ a révélé que cet officier avait déjà reçu un avis disciplinaire pour avoir consacré trop de temps à ses occupations extérieures durant ses quarts de travail. Il utilisait parfois même le matériel du corps policier, une voiture et un cellulaire de fonction.

Ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, lui-même blâmé au lendemain de cet épouvantable cafouillage, dit se poser de sérieuses questions sur le double emploi. Décrit par Infoman comme un opossum qui tente de se faire oublier, le ministre a cette fois bien réagi. Afin d'interdire cette pratique, il se montre disposé à changer la Loi de la police au besoin.

Une révision de cette loi durant les années 1980 a permis le double emploi. Celle-ci stipule toutefois que des professions reliées à la justice, huissier ou agent de recouvrement, sont incompatibles avec la fonction de policier. Dans cette même veine, toute activité nécessitant un permis d'alcool est proscrite. La Loi précise aussi que tout policier qui occupe un autre emploi ou reçoit un salaire d'une entreprise doit en aviser son directeur.

« Les gradés de la police qui ont un travail extrêmement exigeant à faire doivent avoir toute l'attention nécessaire pour le faire », a déclaré le ministre Coiteux. Cela tombe sous le sens. Député de Québec solidaire, Amir Khadir s'est même étonné que « c'est maintenant qu'on se réveille ».

Bien sûr, il est impossible de tout prévoir. Au mieux de sa connaissance, le législateur tente de circonscrire toutes les situations pouvant survenir. Le monde et la technologie évoluent rapidement de sorte qu'il importe de revoir périodiquement les lois. Dans le cas présent, le correctif s'impose puisque le jugement personnel a fait visiblement défaut. Le gros bon sens, l'intérêt public et le sens du devoir auraient pourtant dû suffire à garder l'officier à son poste.

Marc-Yvan Côté

La semaine dernière, Le Journal de Montréal a révélé que l'ex-collecteur de fonds Marc-Yvan Côté a été impliqué dans la campagne de Philippe Couillard à la chefferie du Parti libéral du Québec en 2013. Le premier ministre a bien tenté de se défendre, disant avoir personnellement demandé au « beu de Matane » de se tenir loin. 

Des courriels semblent prouver le contraire. Responsable de l'organisation de Philippe Couillard pour l'Est-du-Québec, Josée Lévesque aurait notamment échangé avec Marc-Yvan Côté. Selon le premier ministre, ces discussions n'avaient rien à voir avec la politique. C'est connu, les organisateurs politiques parlent de tout, de la pluie et du beau temps, mais jamais de politique! Nous prend-on pour des valises?

Pour se débarrasser du scandale des commandites, le Parti libéral du Canada a banni à vie Marc-Yvan Côté, toujours accusé de fraude et d'abus de confiance. Pourquoi le Parti libéral du Québec n'en a-t-il pas fait autant? Philippe Couillard aurait intérêt à prouver qu'il s'est vraiment distancé de ce personnage qualifié de « radioactif » par le ministre Pierre Moreau.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer