Notre vision pour Sherbrooke

Que propose Sherbrooke Citoyen ? En quelques mots, Sherbrooke Citoyen suggère... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Que propose Sherbrooke Citoyen ? En quelques mots, Sherbrooke Citoyen suggère tout simplement de revenir à un des fondements mêmes de notre démocratie: le consentement de la population. On le sait. Les gens ne vont plus voter.

Je ne chercherai pas ici à trouver des coupables. Le phénomène est complexe et, avouons-le, nous sommes tous un peu responsables.

Ce que je veux faire par contre, et ce que nous cherchons à faire à Sherbrooke Citoyen, c'est de trouver d'autres moyens que le simple vote pour inclure les citoyens et citoyennes dans la prise de décision. Il devient urgent de les intéresser à nouveau à la gouverne de la ville, et pas seulement comme contribuables, mais aussi comme parents, comme amatrices et amateurs de culture, comme cyclistes, comme étudiants et étudiantes, comme travailleuses et travailleurs, comme entrepreneurs et entrepreneures, comme aînés, etc.

Plutôt que de se gargariser du terme « gouvernement de proximité », il est temps de lui donner vie, dans la réalité. Pour ça, nous croyons qu'il faut commencer par faire participer les gens aux décisions.

Je ne parle pas ici de réunir les citoyens et citoyennes tous les trois mois dans une salle pour les « informer » sur un projet écrit d'avance. Avec les moyens technologiques actuels, on peut faire beaucoup mieux! On peut revoir la manière de gouverner en dotant les comités de la Ville de véritables espaces de dialogue citoyen.

Notre engagement à obtenir le consentement de la population pour les projets d'envergure de notre ville, en incluant les budgets annuels, c'est ce qui nous rassemble à Sherbrooke Citoyen.

Si cette vision est claire pour tous ceux et celles qui gravitent autour de notre parti, on ne peut nier que notre engagement est aussi le fruit d'une profonde insatisfaction envers les politiques actuelles. Notre vision est évidemment irréconciliable avec le manque de transparence de notre conseil municipal actuel qui n'informe pas adéquatement les citoyens et citoyennes sur ce qui s'y passe. Ainsi, chaque année, le budget est voté presque en catimini, juste avant Noël.

Nous ne pouvons non plus accepter l'effritement du pouvoir citoyen auquel notre maire actuel s'applique depuis des années, avec la réduction du nombre d'élus et maintenant, avec l'abolition des référendums municipaux décrétée par le ministère des Affaires municipales.

Il est temps de remplacer ces vieilles manières de faire qui nous servent mal depuis tant d'années par de réels projets sur lesquels les Sherbrookois et Sherbrookoises puissent se prononcer.

Hélène Pigot, Sherbrooke Citoyen




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer