En deçà des attentes

Malgré des réinvestissements de prime abord spectaculaires, le « budget de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) Malgré des réinvestissements de prime abord spectaculaires, le « budget de l'espoir retrouvé » du ministre des Finances Carlos Leitao ne permettra pas de rattraper le terrain perdu durant les trois dernières années de compressions budgétaires.

C'est le cas en éducation, notamment, un secteur qui - en fin de compte - n'apparaît pas comme une réelle priorité pour le gouvernement Couillard.

Il s'agit du troisième budget équilibré de M. Leitao qui, affirme-t-il, « restaure » la marge de manoeuvre du gouvernement du Québec, et comporte comme promis un allégement fiscal.

Ainsi, la majorité des contribuables se verront rembourser la taxe santé payée en 2016 (jusqu'à 175 $) et bénéficieront d'une légère baisse d'impôt de 55 $ à partir de cette année.

Un peu de répit, donc, pour les Québécois qui ont été très sollicités ces dernières années.

Toutefois, sans être de la poudre aux yeux, ce quatrième budget des libéraux apparaît trompeur et électoraliste à certains égards.

Notamment en éducation : Québec annonce des investissements supplémentaires de 3,4 milliards $ sur cinq ans, dont 333 millions $ en 2017-2018, une hausse de 4 pour cent pour la petite enfance, le préscolaire, le primaire, le secondaire et l'enseignement supérieur.

C'est mieux que l'an dernier (2,9 pour cent), mais nettement insuffisant compte tenu de l'ampleur des compressions budgétaires des dernières années. De plus, les dépenses à ce chapitre recommenceront à diminuer à partir de 2018-2019.

Et tout comme pour le secteur de la santé, qui voit une hausse de ses dépenses de 4,3 pour cent cette année avec des investissements de 772 millions $, ces augmentations seront à peine supérieures à la croissance naturelle des coûts de système. On est donc loin du rattrapage.

Le gouvernement Couillard a beau marteler que l'éducation est sa priorité, on voit mal comment il pourra répondre aux défis qui l'attendent, notamment un taux de décrochage scolaire de 20 pour cent au secondaire, l'intégration des immigrants et les pénuries de professionnels, alors que des dizaines de milliers de postes seront à pourvoir au cours des prochaines années, dont 29 000 d'ici trois ans uniquement en Estrie.

Avec un surplus de 2,5 milliards $, avant le versement au Fonds des générations, et une croissance économique anticipée de 1,7 pour cent cette année, Québec avait certainement les moyens de démontrer que l'éducation est vraiment sa priorité.

Le gouvernement entend d'autre part consacrer 834 millions $ sur cinq ans à l'innovation, notamment dans le secteur manufacturier, dont 70 millions $ en 2017-2018, une somme qui devra être répartie entre les 17 régions de la province, ce qui est loin d'être la manne.

Il en va de même en développement régional : on accorde 522 millions $ sur cinq ans à ce secteur, dont 200 millions $ iront à Québec et à Montréal, ce qui signifie que les régions recevront 322 millions $ sur cinq ans, soit un peu plus de 60 millions $ par année, donc bien en deçà des attentes et des besoins.

Idem pour le secteur forestier : Québec annonce 46 millions $ sur... six ans pour stimuler l'innovation dans cette industrie qui représente 60 000 emplois, mais rien pour parer aux quotas ou aux tarifs compensatoires que pourrait imposer l'administration Trump sur le bois d'oeuvre canadien.

Ce budget Leitao comporte bien sûr des mesures positives, notamment les investissements en infrastructures (91 milliards $ d'ici 2027), en agroalimentaire (159 millions $ sur cinq ans), dans les transports collectifs (1,5 milliard $ sur cinq ans) et la construction de 3000 logements sociaux par année, au lieu des 1500 par année depuis 2015-2016.

Mais, malheureusement, si le Québec a pu résorber son déficit budgétaire, le déficit social demeure.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer